Tout comprendre sur le référencement Google

Agence SEO.fr > Définition – Les termes du référencement > Tout comprendre sur le référencement Google

Un bon référencement sur Google requiert idéalement l’utilisation de nombreuses techniques et le recours à divers outils que nous allons mettre en lumière dans ce guide.

Le référencement naturel

Qu'est ce que le SEO ?

Le référencement naturel désigne l’ensemble des techniques visant à améliorer la visibilité d’un site internet dans les résultats de recherche dits organiques ou naturels. Il s’agit des réponses aux requêtes des internautes renseignées sur des moteurs tels que Bing et Google. Elles sont générées automatiquement et presque instantanément grâce aux algorithmes de ces mêmes moteurs. Chaque réponse (ou résultat) correspond à une page web d’un site internet donné.

Les facteurs de positionnement en référencement

Pour qu’une page de son site internet apparaisse en première position du classement d’un moteur sur une expression donnée, elle doit répondre à une multitude de critères de pertinence. Elle est caractérisée par un champ lexical riche, dans lequel apparaissent des mots-clés relatifs avec le titre de la page. De plus, le site auquel elle appartient doit favoriser l’indexation de ses contenus aux robots des moteurs, chargés de scanner les textes, images et vidéos et de les restituer synthétiquement sous forme de résultats concis. Dit autrement, aucune barrière technique ne doit ralentir voir empêcher le travail de ces robots. Par ailleurs, les moteurs ont tendance à favoriser la visibilité des sites internet qui sont loués par les autres sites internet. A leurs yeux, les plateformes “populaires” ou bénéficiant d’une grande notoriété sont celles qui reçoivent un grand nombre de liens (appelés backlinks) de la part d’autres sites internet, idéalement des liens de sites également populaires d’une thématique proche ou similaire. Le référencement naturel est plus communément appelé SEO, l’acronyme de Search Engine Optimisation (optimisation pour les moteurs de recherche).

En résumé, 3 axes majoritaires sont à exploiter :

  • Le contenu
  • Les liens externes ou backlinks
  • La technique

Le référencement payant

Qu'est ce que le SEA ?

Le référencement payant est surnommé le SEA, l’acronyme de Search Engine Advertising (publicité sur les moteurs de recherche). Il correspond quant à lui aux annonces sponsorisées qui sont davantage mises en avant que les résultats de recherche naturels. Elles se trouvent essentiellement en haut des pages des moteurs, mais peuvent aussi apparaître latéralement et en bas de chaque page. Les professionnels qui souhaitent mettre en évidence les pages de leur site paient directement la régie publicitaire de Google. Sont également concernées des bannières publicitaires diffusées sur des sites partenaires, à l’extérieur des moteurs.

Le fonctionnement de Google Adwords

Le prix et la visibilité d’une publicité reposent sur un système d’enchères. Il s’agit du coût par clic, c’est à dire qu’une entreprise ne paie que si l’internaute a bien cliqué sur la publicité (le résultat du référencement payant) qui mène à la page de son site internet. Quand apparaissent les annonces ? Prenons l’exemple de Google avec ses liens sponsorisés Adwords, c’est l’outil le plus utilisé (et de loin) parmi les annonceurs français. Il ne repose pas sur un système d’enchères classiques, en effet la position des publicités dépend du prix fixé pour un mot-clé mais aussi du niveau de qualité déterminé par Google lui-même, en fonction de la pertinence des annonces et du contenu de la page de destination. En outre, l’enchère fixée (CPC Max) n’est pas le montant réel réglé par l’émetteur de l’annonce, c’est le tarif maximal qu’un annonceur est prêt à consentir. Google lui fait payer un centime de plus que le prix de l’enchérisseur situé en dessous de lui.

Google Ads, l'outil de création d'annonces

Le principe des annonces sponsorisées Google

Google Ads correspond au programme de publicité du moteur dominant. Il donne la possibilité aux professionnels de voir leur annonce affichée à divers endroits. Ce sont premièrement les annonces sponsorisées mises en exergue dans les résultats de recherche, des publicités qui ont pour certaines l’avantage d’être bien plus visibles que les résultats naturels pour lesquels les professionnels ne rémunèrent pas Google. Il s’agit par ailleurs des petites publicitées textuelles, illustrées et les vidéos présentées aux internautes sur le réseau de sites partenaires de Google.

Les atouts des liens sponsorisés

Parmi les atouts dont vous pourriez tirer profit, il y a bien entendu l’incroyable potentiel d’audience des moteurs de recherche. Les liens sponsorisés dans les résultats de recherche suscitent l’intérêt des internautes car ils sont aperçus en premier. Les campagnes de liens sponsorisés sont également prisées des marques qui ne paient Google que lorsque les utilisateurs cliquent sur les liens qui dirigent vers le site, c’est un système de coût par clic (CPC). Plus intéressant encore, ces publicités sont ciblées, vous choisissez les mots-clés sur lesquels vous souhaitez apparaître dans les résultats et faites ainsi venir des consommateurs intéressés par vos biens ou vos services. Les Adwords s’avèrent particulièrement attractifs pour les professionnels qui lancent leur activité en ligne et ne veulent pas attendre de voir leur plateforme jouir d’une visibilité avantageuse dans les résultats organiques.

Pour faire connaître vos offres, vous êtes aussi susceptibles de diffuser des bannières sur Youtube, Gmail ou toutes sortes de sites internet que vos cibles peuvent fréquenter.

Le référencement local

L'outil Google My Business

Les requêtes géolocalisées n’ont fait que croître ces dernières années, les internautes se servant plus seulement des moteurs pour obtenir des informations mais de plus en plus pour identifier des commerces dans lesquels ils peuvent se rendre rapidement. Google My Business désigne un outil permettant aux professionnels pouvant recevoir du public de créer leur fiche, susceptible de s’afficher dans les résultats en fonction des recherches géolocalisées des utilisateurs (coiffeur dans le Marais à Paris, un magasin de bricolage dans la banlieue lyonnaise, un plombier du 13001…)

Renseigner les internautes sur son activité locale

Il ne s’agit pas uniquement d’alerter un internaute quant à l’existence de son activité, mais de lui fournir des informations diverses et variées. Du numéro de téléphone aux horaires d’ouverture en passant par les produits / services proposés, sans oublier de présenter l’itinéraire qui peut être automatiquement calculé depuis son domicile ou du lieu auquel on se trouve. Parmi les données pouvant faire la différence vis à vis de la concurrence, on distingue les avis laissés par les consommateurs.

Google My Business

Un outil accessible à tous

Les adeptes de Google Search Console et / ou de Google Analytics ne sont pas dépaysés lorsqu’ils découvrent l’interface de Google My Business. En effet, cet outil reprend les codes des autres services mis à disposition par la firme de Mountain View : interface épurée, informations hiérarchisées…

Ainsi, il n’est pas nécessaire d’être un as du webmarketing pour optimiser sa fiche et l’enrichir régulièrement de contenus. Car c’est bien de celà dont il s’agit, un professionnel de n’importe quel secteur d’activité a l’opportunité de mettre à jour les informations de son établissement en quelques clics pour mieux répondre aux attentes des internautes et tenter d’attirer davantage de prospects dans son enseigne.

Les fonctionnalités de Google My Business

Diverses possibilités sont offertes aux possesseurs d’une fiche Google My Business. C’est notamment celle de présenter quelques produits, à l’image d’un mini-site vitrine. Nous pensons aussi à la publication de photos, démarche particulièrement importante pour mettre en valeur son business et le démarquer des autres. Depuis le back-office de l’outil, vous êtes aussi susceptible de créer des posts afin de mettre en avant une promotion, de valoriser un nouveau produit ou encore d’annoncer un événement. En outre, en cliquant sur le menu Statistiques, vous accédez aux performances de votre établissement et observez les résultats de vos actions.

Les autres types de référencement Google

Le référencement Google Shopping

Une autre vitrine est mise à disposition des distributeurs qui désirent promouvoir des produits sur le moteur dominant. Nous faisons cette fois-ci allusion au référencement Google Shopping, initialement gratuit mais désormais payant. Il partage un point commun avec les liens sponsorisés Adwords à savoir le système de coût par clic. Différentes méthodes contribuent à optimiser ses campagnes sur cet outil. Il s’agit entre autres de travailler très rigoureusement le titre de ses produits pour augmenter le taux de clic et bien entendu de sélectionner des visuels percutants, représentatifs de ses offres et qui incitent les internautes à se rendre sur les pages de destination respectives. Il demeure aussi important d’effectuer une bonne segmentation de ses publicités et idéalement d’adhérer à une plateforme d’avis payants pour que les étoiles “crédibilisent”son profil de vendeur.

Référencement Google Image

L’importance des images pour la visibilité

Les textes sont les premiers éléments sur lesquels on s’attarde quand on souhaite améliorer le positionnement de ses pages. Cela étant, ils ne doivent pas focaliser l’attention, en effet les illustrations qui les accompagnent ont également un rôle à jouer dans la visibilité d’un site internet. D’une part, les plateformes déjà bien référencées peuvent tirer profit de ce levier d’audience supplémentaire pour asseoir leur domination dans leur domaine d’activité. D’autre part, leurs concurrents ont une alternative pour attirer des prospects sur leurs sites respectifs grâce au trafic issu de Google Image.

Les types d’images et leurs formats

Si tous les acteurs présents sur la toile sont concernés, des catégories de site ont néanmoins davantage d’intérêt à bien positionner leurs dessins, images de synthèse, infographies ou seulement photographies. Ce sont entre autres les professionnels du tourisme, les portfolios de graphistes et plus largement les boutiques e-commerce. Le nom donné au fichier est important, au même titre que la balise ALT, prise en compte par les robots des moteurs. Parmi les autres critères favorisant l’indexation et le positionnement des images, veillez à choisir des formats communs (GIF, JPEG…) et à soigner le champ lexical qui avoisine l’illustration.

Référencement Google News

Sur un grand nombre de requêtes, le moteur dominant favorise le positionnement des contenus les plus “frais”. S’ajoute à cela le service d’agrégation d’informations du mastodonte d’origine californienne, intitulé Google News. Un outil qui référence comme son nom l’indique les actualités susceptibles de correspondre aux recherches des internautes. On n’apparaît pas automatiquement dans ce service qui est à l’origine pour certaines adresses de plus de 80% de leur audience. En effet, il convient de demander l’inclusion de son site à Google News et au préalable de se conformer aux consignes techniques édictées par le moteur. Cela va sans dire, les articles doivent être soigneusement rédigés et traiter de sujets qui font l’actualité. Des pages contenant peu de publicités, des articles signés et datés, une équipe rédactionnelle composée d’au moins 2 ou 3 membres…les autres critères d’éligibilité sont nombreux. A titre d’exemple, un site marchand qui est essentiellement composé de pages statiques mettant en lumière ses produits n’a pas vocation à figurer dans Google News / Google Actualités.

Référencement Youtube

L’ampleur qu’a pris Youtube cette dernière décennie ne vous a sans doute pas échappé. Ainsi, il est aujourd’hui difficile de se passer de cette plateforme lorsqu’on désire exploiter toutes les sources d’audience sur la toile. Dans la zone qui comprend l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, ce service de diffusion de vidéos de Google accaparait en 2018 près d’un tiers du trafic (30,39%). Vous pensez avoir bien assimilé les codes du référencement de pages web sur Google Search et envisagez de les appliquer sur Youtube ? Si des similarités existent, la plateforme a ses propres règles en matière d’optimisation. Quelques actions sont à mettre en oeuvre, leur impact dépend bien entendu de la qualité des contenus publiés sur Youtube mais également de la concurrence en vigueur : choix de titres accrocheurs, descriptions exhaustives des vidéos, hiérarchisation des contenus à l’aide de playlists…

Référencement Android

Cela fait déjà un certain moment que le trafic mobile a dépassé l’audience issue des ordinateurs de bureau. Beaucoup de mobinautes recourent aux applications pour s’informer, jouer, voyager ou encore travailler. Par conséquent, vous auriez tort de négliger le potentiel de ce levier. Cependant, il ne suffit pas développer une application pour qu’elle soit téléchargée massivement. Le Google Play Store désigne la plateforme où les utilisateurs peuvent se procurer ces outils. Grande concurrence oblige, il convient d’adopter aux règles du référencement Android si l’on souhaite rentabiliser son investissement. Pour ce faire, l’entreprise considérée doit choisir consciencieusement le nom de l’application, qui correspond à la balise titre pour un site web, la décrire avec précision, sans oublier d’illustrer avec des captures d’écran impactantes. Ce n’est certainement pas suffisant quand on ne bénéficie pas une marque de renommée international, il faut parvenir à obtenir de bonnes notes, des avis élogieux ainsi que des liens vers l’application, créés par d’autres sites internet et considérés comme des recommandations fiables par Google.

Les outils de Google pour le référencement

Analyse de site

Qu’ils s’agissent d’évaluer les résultats d’une stratégie ou de déterminer les barrières à l’indexation, il est difficile voire impossible de s’affranchir d’utiliser les principaux outils du moteur californien.

Google Search Console

Son nom un peu barbare peut effrayer des néophytes, or cet outil n’est pas difficile d’accès. Il s’adresse aux webmasters et aux propriétaires de sites internet qui visent à optimiser leur visibilité dans les résultats de recherche. Pas de fonctionnalités miracles pour voir les pages de son blog ou de sa boutique gagner rapidement des positions, ce sont davantage des informations précieuses dont les utilisateurs peuvent tirer profit pour effectuer divers ajustements. Anciennement appelé Google Webmaster Tools, ce service a l’avantage d’être gratuit.

Tout d’abord, il présente des données relatives à l’indexation du site. A titre d’exemple, si votre plateforme possède trop de pages profondes qui n’ont pas été visitées par les robots du moteur, vous pourriez en être informé et prendre les mesures nécessaire afin qu’elles soient indexées. De plus, les les sites de taille conséquent ont la possibilité de soumettre un sitemap pour faciliter le travail des robots crawlers. Deux autres volets caractérisent Google Search Console. Ce sont d’une part les performances qui restituées, l’utilisateurs peut notamment connaître le nombre d’impressions, le CTR moyen ou encore les requêtes qui rapportent le plus de visiteurs. D’autre part, l’outil préconise quelques actions visant à renforcer l’ergonomie mobile.

Google Analytics

S’il n’y avait qu’un seul outil de référencement naturel à recommander, cela serait sans doute celui-là. Non pas qu’il compile les fonctionnalités proposées par les autres services mais il peut suffire à certains responsables de sites marchands qui veulent essentiellement observer l’évolution de leur audience et repérer les contenus qui fonctionnent le mieux. Son installation évidente et sa gratuité sont deux de ses nombreux atouts qui ont largement contribué à sa diffusion, outre le fait qu’il soit développé et régulièrement mis à jour par Google.

En premier lieu, Analytics (comme l’appellent les webmarketeurs) est un formidable moyen de comprendre d’où viennent tous les internautes qui restent plus ou moins longtemp sur votre temps. Sont-ils issus des résultats de recherche organiques ? D’un lien dont vous bénéficiez sur un forum, un site partenaire ou encore un réseau social ? Quelle est la part attribuée aux visiteurs qui ont directement renseigner l’adresse de votre site dans leur navigateur ? Les réponses vous sont données par Google Analytics, qui jouit de surcroît d’une interface plutôt épurée. S’ajoutent à ces informations des tableaux qui renseignent sur les pages les plus consultées ainsi que la part des utilisateurs qui se servent de terminaux mobiles. Si vous cherchez à booster votre business ou tout au moins à enregistrer davantage de contacts (inscription newsletter, formulaire…), vous allez en passer des heures à créer des tunnels de conversion et à les analyser.

Analyse de Mots-clés

Les fruits que les professionnels peuvent récolter de leurs investissements se reflètent notamment par des gains de positionnement sur des mots-clés liés à leur activité.

Google Ads Keyword Planner

On peut aisément le stigmatiser et le caricaturer en expliquant qu’il incite les néophytes à investir dans leurs premières campagnes Adwords mais il n’en est rien ! Si l’imagination vous manque, ce service devrait vous donner satisfaction, que vous lanciez un nouveau site ou que vous cherchiez à développer la longue traîne de votre boutique. L’outil permet entre autres d’identifier les expressions les plus utilisées par les internautes selon leur zone géographique et les terminaux par lesquels ils se connectent. De nombreux filtres peuvent être appliqués : concurrence, taux d’impressions naturelles, idées connexes etc…

Google Trends

Moins connu des néo cyber-marchands, Google Trends n’en demeure pas moins intéressant dans une optique de référencement naturel. Vous hésitez entre deux sujets potentiellement comparables que vous pourriez traiter dans le cadre d’un article de blog ? Vous songez à travailler un cocon sémantique autour de deux expressions et vous aimeriez connaître la plus populaire sur une période donnée ? Google Trends va vous apporter l’éclairage nécessaire ! Deux types d’informations pourraient bien retenir votre attention dans cet outil. Il s’agit tout d’abord de la comparaison de la répartition des recherches par sous-région, si vous avez une zone de chalandise bien délimitée. Ensuite, intéressez-vous aux requêtes associées et à leurs évolutions respectives, autant de potentielles données instructives qui pourraient vous aider à accroître votre audience organique. Comme pour les principaux outils de Google, les données fournies ont l’avantage de pouvoir être exportées en quelques clics.

Google Suggest

Cette fonctionnalité est particulièrement plébiscitée par les utilisateurs de Google. Non seulement elle leur permet de renseigner plus rapidement une requête mais elle les oriente aussi vers des expressions connexes auxquelles ils n’ont pas pensé et qui peuvent davantage correspondre à leur problématique. Elles sont en partie déterminées par la popularité des mots-clés utilisés. Il convient de préciser que les suggestions formulées par le moteur sont aussi fonction de l’historique de recherche et de la location de l’internaute. Google Suggest constitue indéniablement un précieux outil d’acquisition de mots-clés dans la mesure où certaines expressions qu’il répertorie ne sont pas nécessairement listées par des planificateurs de mots-clés.

Les pénalités Google

Quand on s’intéresse au référencement, il convient aussi d’être alerté sur les potentielles sanctions que le moteur peut infliger à votre site internet. On distingue d’une part les pénalités automatiques, des déclassements de pages initiés par les robots eux-mêmes, d’autre part les pénalités manuelles infligées par des collaborateurs du moteur, après avoir constaté une non-conformité aux règles édictées par Google.

Google Panda

Améliorer la qualité des sites bien positionnés

Google Panda désigne une mise à jour de l’algorithme de Google datant de l’hiver 2011. Elle a été conçue dans le but de réduire le spam responsable de l’apparition de contenus pauvres en qualité dans les résultats de recherche. Si son intronisation a pu aider certaines plateformes à gagner en visibilité, d’autres ont été lourdement impactées par l’arrivée de Panda.

Viser les contenus peu ou pas originaux

Ce sont en grande partie les fermes de contenus qui ont été pénalisées avec cette mise à jour algorithmique. Il s’agit plus précisément d’adresses très en vogue à l’époque spécialisées dans la curation et la reprise de contenus d’autres sites internet. Elles ne proposaient pas de textes originaux mais reprenaient les écrits d’autres blogs ou sites d’actualité. La seule solution pour les webmasters pris en faute ? Supprimer les pages incriminées et rédiger des contenus éditoriaux, des descriptions de produits et toutes sortes de textes uniques, des informations hiérarchisées et en rapport avec leur thématique respective. Les cybermarchands comptent parmi les professionnels à risque lorsqu’ils cèdent à la facilité et publient en guise de contenus des notices de fournisseurs qui ont déjà servi à bien d’autres revendeurs.

Google Penguin

Lutter contre les liens factices

L’autre animal tant redouté à une période par les référenceurs n’est autre que Pengouin (nom en anglais). Il s’agit d’un filtre de l’algorithme élaboré pour lutter contre les sites internet qui bénéficient d’un profil de liens non naturel et qui jouissent d’une popularité factive. Aux yeux de Google, de trop nombreux sites internet ont eu recours à des techniques abusives à l’image de l’échange de liens ou l’inscription dans les annuaires pour améliorer leur positionnement dans les résultats. Google Pengouin es autant voué à nettoyer l’index et pénaliser les plateformes qui ne respectent pas les règles qu’à effrayer ceux qui sont tentés par spammer le moteur à des seules fins commerciales.

Mon site est-il pénalisé ?

Contrairement à Panda qui pénalise l’entièreté d’un site, Google Penguin impacte certaines pages. Pour savoir si vous avez été visé par le moteur, vous pouvez analyser l’évolution de trafic sur deux périodes données et éventuellement remarquer une baisse significative. Des notifications sont également adressées aux webmasters dans Google Search Console qui bénéficient de liens abusifs. La suppression des backlinks de mauvaise qualité constitue une solution pour sortir d’une pénalité mais d’autres possibilités existent. On songe notamment à l’acquisition de liens aux ancres non optimisées.

Parlez-nous de votre projet