Définition Google Pingouin

En 2011, Google déploie pour la première fois le filtre Panda dont l’objectif est de faire disparaître de ses résultats les sites dont le contenu est considéré comme étant de mauvaise qualité. Un an plus tard, toujours dans le but de renforcer l’expérience utilisateur, le géant de la recherche déploie un second filtre dénommé Pingouin (Penguin en anglais). Cette fois, ce sont les sites ayant augmenté de manière artificielle leur visibilité, notamment à l’aide de liens externes de mauvaise qualité, qui sont impactés.

Qu'est-ce que Google Pingouin ?

Lancé le 24 avril 2012, le filtre Google Pingouin s’attaque aux sites ayant recours à des techniques de référencement « frauduleuses » en matière de netlinking ou d’optimisations. Ces techniques sanctionnées ont toutes pour objectif de manipuler les résultats en faveur du site les utilisant.

Les facteurs de pénalité

Quelques temps auparavant, Google alertait sur son blog les propriétaires de sites web en affirmant que Pingouin était « une importante modification de son algorithme consacrée à la lutte contre le spam ». La mise à jour prévoyait de déclasser les sites allant à l’encontre de ses guidelines SEO, et plus précisément, ceux qui, selon les propres mots de la firme, « utilisent des techniques dites frauduleuses pour manipuler le classement des pages web au sein de ses résultats de recherche ».
Les techniques visées sont :

  • la répétition abusive d’une même ancre de lien
  • l’ abus de mots-clés au sein d’un nom de domaine
  • le « keyword stuffing », littéralement, le bourrage de mots-clés au sein des liens externes
  • les profils de liens externes de mauvaise qualité type forums, spams de blog, sites « communiqués de presse », etc

Jusqu’en septembre 2016, les webmasters impactés par ce filtre doivent attendre la mise à jour suivante pour espérer retrouver les faveurs de Google après avoir mené les actions nécessaires. Il s’est écoulé jusqu’à un an entre deux mises à jour, largement plus qu’il n’en fallut pour mettre à genoux certaines structures totalement ou partiellement privées de visibilité faute d’avoir enfreint les directives Google.

Complémentarité avec Google Panda

Google Panda et Google Penguin sont deux mises à jour majeures, mais surtout complémentaires du moteur de recherche américain.

Entièrement automatique, la première a pour objectif de renforcer l’expérience utilisateur en proposant des résultats débarrassés de ton contenu de mauvaise qualité. Sont principalement concernés les contenus dupliqués ou spinnés. La pénalité infligée entraîne l’éviction totale du site dans les serps.

Google Pingouin vise à pénaliser les sites utilisant des techniques de netlinking non conformes à celles préconisées par le géant du search, en particulier les liens de mauvaise qualité et les ancres suroptimisées. Mais cette fois, la pénalité peut impacter tout ou partie dudit site. Par ailleurs, elle peut être algorithmique ou manuelle. Dans ce dernier cas, elle fait suite à un contrôle d’un « Googler ».

Comment sortir d'une pénalité de référencement ?

Afin de garantir des résultats de recherches toujours plus pertinents, Google a mis en place diverses « sanctions » permettant de distinguer les « bons » sites des « mauvais ». Concrètement, quand un site est jugé de mauvaise qualité, ce dernier est déclassé des résultats de recherche et perd ainsi une grande partie de son trafic provenant du moteur.

Si votre site a enregistré une baisse soudaine de trafic et perdu de nombreuses positions dans les serps, une pénalité Google en est très certainement la cause. Notre agence seo est la première agence française spécialisée dans la sortie de pénalité. Une bonne prestation de sortie de pénalité commence par l’analyse de votre site afin de déterminer l’origine de la chute de trafic.

Pénalité manuelle et pénalité automatique

Il existe deux grands types de pénalités :

  • les pénalités algorithmiques, c’est-à-dire les sanctions infligées automatiquement par le moteur de recherche après un crawl (analyse d’un site par un robot) de votre site. Ces pénalités sont causées par deux filtres créés par Google afin de lutter contre le spam et les contenus de mauvaise qualité. Le filtre Google Panda analyse la qualité du contenu d’un site et le filtre Google Penguin, la qualité du profil de ses liens entrants
  • les pénalités manuelles, c’est-à-dire les sanctions infligées manuellement par des employés de l’équipe qualité de Google (les « Googlers ») après une inspection approfondie de votre site. Quand ce dernier tombe sous le joug d’une pénalité Google manuelle, vous en êtes averti par le biais d’un message consultable dans la Search Console de Google (ex Webmaster Tools). Celui-ci vous informe de la pénalité et vous fournit un exemple des fautes repérées afin que vous puissiez corriger la situation

Qu’est-ce qu’une demande de réexamen ?

Lors d’une pénalité manuelle (et uniquement dans ce cas), vous conservez la possibilité de soumettre à Google une demande de réexamen de votre site. Dans cette dernière, vous devez détailler de façon concise et précise les actions entreprises afin de corriger les mauvaises pratiques associées à votre site (bourrage de mots-clés, contenu de mauvaise qualité, contenu caché ou encore mauvais profil de netlinking).

Un spécialiste de chez Google examine alors votre demande. Votre domaine est passé au crible, ainsi que l’ensemble des correctifs que vous avez mis en place. Si ceux-ci vous permettent effectivement de respecter l’ensemble des bonnes pratiques SEO imposées par le géant du search, dans ce cas, votre site fait l’objet d’une levée de la pénalité manuelle. Dans le cas contraire, la sanction est maintenue, et votre visibilité fortement dégradée.

Notre prestation de sortie de pénalité

Malgré les conseils fournis par Google pour diagnostiquer votre site et solutionner les différents problèmes, la principale difficulté réside dans le fait d’être capable de produire un audit pertinent et surtout complet de son site. De celui-ci découle en effet la liste des différentes actions correctives à mettre en place, et donc, la possibilité d’une levée de pénalité Google.

Renouez avec la visibilité grâce à nos experts SEO

Seo.fr est une agence seo comptant au sein de son équipe des professionnels des pénalités de référencement. Ceux-ci interviennent pour que les sanctions à l’encontre de votre site web soient levées le plus rapidement possible. Une prestation de sortie de pénalité se déroule en quatre grandes phases :

  • analyse du site : une analyse approfondie du site est indispensable afin de déterminer la cause de la chute de trafic et pour identifier la ou les pénalités. Pour celles qui sont manuelles, l’analyse du site est également importante afin de repérer tous les éléments qui en sont à l’origine
  • élaboration de la stratégie : suivant le type de pénalité, les solutions diffèrent. Celles-ci vont de la génération de contenu de qualité au nettoyage de votre profil de liens externes (netlinking)
  • mise en œuvre des préconisations : une fois la pénalité identifiée et la stratégie arrêtée, votre chef de projet met en œuvre la solution adéquate en fonction des problèmes identifiés. Par exemple, pour une pénalité liée à un mauvais profil de liens, une prestation d’analyse et de désaveu de liens sera effectuée
  • suivi et référencement naturel : Une fois la pénalité levée (ou en attente de levée dans le cas des pénalités automatiques), il est fortement conseillé de procéder à de nouvelles optimisations de votre site afin d’envoyer à nouveau des signaux positifs à Google. Cela permet à votre site de retrouver plus rapidement et plus exactement ses anciennes positions. Votre chef de projet détermine avec vous la marche à suivre

Quand votre site retrouvera-t-il ses positions ?

La durée d’une pénalité est très variable. Ces dernières durent toutefois rarement moins d’un mois et perdurent souvent plusieurs semaines voire plusieurs mois :

  • pénalités manuelles : après la correction des problèmes identifiés, il est nécessaire de transmettre une demande de réexamen à l’équipe qualité de Google directement via la Search Console. La demande est alors analysée sous une semaine en moyenne, et la sanction levée… ou non. Il est en effet très rare qu’une pénalité manuelle soit levée du premier coup. Les employés de Google sont très exigeants et il faut parfois soumettre plusieurs demandes de réexamens successives avant d’obtenir une sortie de pénalité
  • pénalités algorithmiques : la problématique est différente puisque ce sont des filtres automatiques qui sont responsables de la perte de visibilité. Il faut attendre un prochain crawl pour espérer une levée de sanction après déploiement des correctifs appropriés. Le délai peut être plus long que pour les sanctions manuelles

En cas de perte de trafic et de positionnement sur des mots-clefs essentiels, demandez au plus vite un audit à l’un des spécialistes en de pénalité Google de SEO.fr.

Vous souhaitez travailler avec cette équipe ? Nous sommes prêts !

01 69 21 21 96