Définition Netlinking

Le netlinking est une technique SEO visant à démontrer sa popularité aux yeux des moteurs de recherche grâce à des liens provenant d’autres sites internet vers le vôtre.

L’objectif est d’accroître le nombre de liens de qualité pointant vers un même site, ceci afin d’améliorer la popularité de ce même site aux yeux de Google.

Si le poids des liens externes a été pondéré par Google pour éviter toute manipulation de ses SERPs (Page de Résultats des Moteurs de Recherche), ceux-ci influent toujours de façon importante sur les résultats du moteur de recherche. Comment mettre en place une stratégie de netlinking à la fois efficace et pérenne ? Ancre du lien, contexte sémantique, qu’est-ce qu’un bon backlink ?

Domaine référent, backlink,
netlinking, qu'est-ce que c'est ?

Pour bien saisir toute l’importance d’une bonne stratégie de netlinking, il faut tout d’abord commencer par maîtriser le jargon SEO. Domaine référent, backlink de quoi s’agit-il véritablement ?

Backlink : définition

Un backlink, littéralement en français « lien retour », est un lien hypertexte en provenance d’un autre site web. Celui-ci se trouvant donc sur une page externe au site lié, il est appelé lien externe. Par opposition, un lien interne est un lien liant deux pages d’un même nom de domaine.

Exemple : un site A (site-emetteur.fr) fait un lien dans une de ses pages vers un site B (site-reception.fr).

Le site B bénéficie donc d’un backlink ou un lien externe de la part du site A.

Domaine référent : définition

Un domaine référent est le nom donné au site ayant émis un lien externe vers un autre site.
Lorsque les moteurs de recherche voudront déterminer la popularité du site B, ils pourront voir que le site A est un domaine référent du site B, qu’il lui transmet de sa popularité et lui fait confiance.

Recevoir des liens depuis de nombreux sites internet tels que le Site A permettra au site B de montrer que de nombreux sites internet lui font confiance, et qu’à ce titre les moteurs de recherche peuvent le positionner dans leurs résultats sans crainte.

Jusqu’en 2012, cette technique de référencement naturel consistait simplement à multiplier le nombre de liens externes. Aujourd’hui, Google et les autres moteurs de recherche vont également regarder attentivement la qualité des liens que je reçois, pour vérifier que je ne suis pas en train de manipuler les webmasters et demander à outrance des liens vers mon site, ce qui irait à l’encontre des Guides de Google, et pourrait conduire mon site à prendre une pénalité de positionnement (perte de positions sur un ensemble de mots-clés).

Pourquoi les backlinks sont-ils (toujours) importants en SEO ?

Depuis son lancement, Google classe les sites web en fonction de leur popularité. Ses concepteurs considèrent à l’époque que cette popularité est fonction du nombre de liens externes pointant vers un même site. Ainsi, plus un nom de domaine peut revendiquer de liens externes pointant vers ses pages, et plus celui-ci est populaire, et donc mérite d’être positionné dans les meilleurs résultats.

Si cela pouvait être pertinent à ce moment, ce principe de base de l’algorithme Google est rapidement apparu comme une faille. En effet, il suffisait alors d’échanger ou d’acheter des liens par centaines pour immédiatement être propulsé en première page.

En 2012, celui qui est déjà leader de la recherche en ligne siffle la fin de la manipulation de ses SERPs en déployant un filtre dénommé Google Pingouin. Il vise à pénaliser tous les sites qui ont ou qui seraient tentés de passer outre ses guidelines en faisant l’acquisition de liens de piètre qualité et assurément destinés à manipuler les résultats.

Aujourd’hui, la vitesse de chargement, le https ou encore l’expérience utilisateur (UX)  font partie des centaines de critères qui influent sur les SERPs. L’objectif de Google est, certes, d’affiner les résultats qu’il propose pour que ceux-ci soient le plus pertinents possibles. Mais  c’est aussi pour lui une occasion d’atténuer la portée de ce qui fait le fondement de son fonctionnement, le netlinking.

Si celui-ci a perdu de sa superbe, c’est toujours un puissant levier de visibilité, l’un de ces fondamentaux du SEO qui doit impérativement faire partie de toute bonne stratégie de référencement naturel pérenne.

Google Pingouin, la pénalité qui sanctionne les mauvais liens

Si les liens sont toujours l’un des critères clefs de votre visibilité dans les moteurs de recherche, le respect des guidelines Google est primordial. En effet, une stratégie de netlinking ne les prenant pas en considération aboutit souvent à une pénalité Google.

Parmi celles-ci, se trouve le filtre Google Pingouin déployé depuis le 24 avril 2012. Celui-ci a connu plusieurs mises à jour avant de finalement faire partie intégrante de l’algorithme du moteur de recherche. Il a pour objectif d’évincer des SERPs tous les sites cherchant à manipuler ses résultats via des techniques de netlinking de mauvaise qualité (réseau de sites, commentaires de blog, etc) ou Black Hat (techniques réprouvées par les moteurs de recherche pour modifier leurs algorithmes).

Pour éviter toute pénalité Google, il est donc primordial d’être vigilant quant à la qualité des sites sur lesquels on pose des liens à l’instant T, mais également à leur évolution au fil du temps.

Vous désirez être certain que votre site n’est pas sanctionné par Google ? Faîtes-vous conseiller par l’un des experts en pénalités Google de notre agence SEO.

SEO : qu'est-ce qu'un bon backlink ?

En SEO, le lien entrant est toujours la base du référencement naturel. Mais tous les backlinks ne se valent pas, loin de là. Si certains peuvent se révéler fort utiles pour gagner quelques places, d’autres, au contraire, auront un effet toxique.

Alors, qu’est-ce qu’un bon backlink ? Si c’est évidemment à l’appréciation du référenceur, il n’en reste pas moins que certains critères sont à prendre en considération :

  • la thématique : le lien entrant doit provenir d’un site dont la thématique est similaire ou connexe à la vôtre. Il est en effet peu vraisemblable qu’un portail de cuisine pointe vers une boutique en ligne de chaussures. En revanche, si vous administrez un blog de cuisine, un lien vers l’un de vos contenus en provenance d’un magazine de la même thématique ne manquera pas d’être appréciable aux yeux de Google
  • l’indexation de la page : si celle-ci n’est pas indexée dans les moteurs de recherche (pouvant apparaître dans les moteurs de recherche), le lien s’y trouvant ne l’est pas non plus. Pire, selon la raison de cette non-indexation, ce backlink peut se révéler toxique
  • la position dans la page : les liens dans le corps d’une page sont beaucoup plus influents que ceux qui se trouvent dans le footer ou qui servent à la navigation. Tout ceci pour éviter les manipulations et le spam. Ce n’est pas un secret : Google fait la chasse aux liens achetés. Comme généralement ce type de liens se retrouve en footer ou en sidebar, il est donc logique pour Google de n’accorder que peu de crédit à ce type d’hyperliens
  • les backlinks en provenance de nouveaux sites ont plus de poids que des nouveaux liens en provenance de domaines déjà référents. Il est donc préférable d’avoir un lien en provenance de 50 noms de domaine différents plutôt que 50 en provenance d’un seul et unique site
  • les mots-clés dans le texte ont plus de poids que ceux dans les attributs ALT des images liées. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faille renoncer à ce genre de backlinks
  • les sites de confiance et populaires ont également une influence SEO plus forte

Besoin d’accroître et de pérenniser votre positionnement Google ? De mettre en place une bonne stratégie de netlinking ? Demandez votre audit SEO à l’un de vos experts en référencement naturel !

Vous souhaitez travailler avec cette équipe ? Nous sommes prêts !

01 69 21 21 96