Nom*

Site internet*

E-mail*

Téléphone*

Débuter sur les réseaux sociaux

SEO.fr » Guide du SEO » Débuter sur les réseaux sociaux

Comment développer une communauté ?

reseau-social-twitterSi vous gérez une entreprise et que vous vous lancez dans l’univers des réseaux sociaux, vous vous demandez certainement la façon dont vos concurrents parviennent à emmagasiner autant de fans sur leur page Facebook, de « followers » sur leur compte Twitter ou encore d’amis dans leurs cercles Google +.

Démarrer dans les réseaux sociaux ne signifie pas obligatoirement commencer de zéro. En effet, vous pouvez exploiter votre réseau de connaissances personnelles, alpaguer les blogs de même thématique que votre site, etc., l’objectif étant que cela reste pertinent pour votre société et/ou votre marque.

A partir de là, vous pouvez commencer à développer votre nouvelle communauté en ligne en vous inspirant des sites sources que vous avez l’habitude de lire ou suivre sur les médias sociaux. N’hésitez pas à engager la conversation avec eux directement depuis leurs profils.

Toutefois, avant de vous jeter tête baissée dans ce travail fastidieux, voici quelques points essentiels que vous devriez savoir :

  • Si vous désirez développer une communauté qui interagisse réellement avec ce que vous lui proposez, vous dépenserez beaucoup de temps et d’énergie,
  • Il s’agit d’un processus permanent qui doit être poursuivi dans le temps,

Qui êtes-vous et que voulez-vous construire ?

C’est redondant de le dire… Pourtant, avant de vous lancer dans cette aventure « sociale », posez-vous les bonnes questions. Demandez-vous notamment ce que vous avez à offrir de différent par rapport à vos concurrents (c’est extrêmement important dans le cadre d’un site e-commerce), quelles sont les attentes de votre clientèle ou encore quelles sont les valeurs que vous défendez principalement.

Ayez toujours en tête que la construction d’une communauté impose de devenir une marque reconnue par vos clients et nécessite qu’on y apporte une plus-value qui fasse la différence. Si vous n’avez rien de particulier à proposer, il est évident que vous vous prendrez les pieds dans le tapis. Bâtir une communauté saine et durable, c’est également identifier et attirer la bonne cible.

Demandez-vous quel type de communauté vous désirez développer. Quel type d’audience recherchez-vous ?

Idéalement, votre communauté sera un public qui a choisi de faire partie de ce que vous faites. Que vous agissiez en tant que marque ou en tant que personne, lorsque vous obtenez des « followers », vous construisez une relation commerciale à long terme. Il ne s’agit pas d’avoir uniquement des gens qui animeront votre communauté ou participeront régulièrement à ce que vous dites ou proposez, mais vous voulez très certainement que ce petit groupe de personnes se préoccupe de ce que vous faites ou représentez. Le plus dur est bien entendu de trouver un terrain d’entente avec vos lecteurs. Car, les communautés qui se développent ne le sont pas que pour elles-mêmes. Elles ne pratiquent pas que l’autopromotion ou parlent à leurs clients tout au long de la journée. Dans la vie réelle, personne n’aime être entouré de cette sorte de gens importuns et cela ne change guère en ligne.

Avec quel type de personnes désirez-vous vous entretenir dans le monde réel ? Les gens qui fournissent une information de qualité et pertinente ? Ceux qui réagissent à vos posts ? Qui écoutent sans véritablement animer le débat ? Quand vous construisez une communauté, vous recherchez des humains qui participent à la conversation. Le but n’est pas juste de rassembler une quantité importante de personnes, qui, au-delà de ça, ne représentent que des nombres sur votre profil Facebook ou Google +. Encore faut-il que votre communauté interagisse et s’autoalimente par le biais de ses participants. De cette façon, votre communauté sera le reflet immédiat de votre identité et de ce en quoi vous croyez, vos valeurs.

Ne pas simplement cibler le nombre (de fans, « followers » ou d’amis)

Lorsque vous développez une communauté, il est important de se focaliser sur la qualité de celle-ci plutôt que sur la quantité. L’identification de votre communauté vous permettra d’établir des relations avec des prospects qui vous soutiendront et vous aideront à faire croître votre entreprise sur le long terme. Cela commence avec de simples contacts issus de blogs ou forums. Si vous faites ce qu’il faut en termes de génération et de partage de contenus, puis que les gens ont confiance en vous, votre communauté, et donc votre business, grandira.

L’objectif de ce travail d’identification communautaire réside dans la nécessité de dresser une liste de personnes et/ou entreprises qui serviront de feuille de route pour votre croissance future.

Une fois que votre base communautaire aura été identifiée convenablement, vous pourrez développer des relations, créer de la valeur, autrement dit du contenu et des ressources dont vos clients ont besoin. Et ce n’est qu’à partir de là que vous pourrez identifier de nouvelles opportunités et atteindre une cible complémentaire à celle de base.

Soyez clairs avec vos objectifs

Gardez à l’esprit que le média social est un moyen d’atteindre vos objectifs, non pas une stratégie en soi. Ce n’est pas un but mais un instrument parmi tant d’autres qui vous permettra de remplir pleinement vos objectifs. Dans l’idéal, vous voudrez déterminer de manière exhaustive si les réseaux sociaux vous ont permis d’y arriver, au même titre que l’emailing, le marketing de contenu, l’Adwords, etc.

Travaillez-vous pour développer votre notoriété ? Humaniser votre entreprise ? Aider votre support téléphonique à passer moins de temps au téléphone ?

Quoiqu’il en soit, vous êtes lucide quant à ce que vous représentez, ce que vous avez à offrir, ce que vous voudriez accomplir et vous êtes prêt à augmenter vos chances de succès en ligne, par le biais de votre communauté.

Semez des graines

Il existe différents chemins qui mènent à l’identification de votre communauté. Commençons avec quelques questions simples :

  • Quelle est votre cible démographique ?
  • A quels types d’industries vous adressez-vous ?
  • Qui sont vos partenaires ? Vos concurrents ?
  • De quels organismes faites-vous partie ?
  • Qui suivez-vous sur les médias sociaux ?
  • A quels types d’évènements avez-vous l’habitude de participer ?

Identifiez votre communauté via les réseaux sociaux

Vous voudrez, dans un premier temps, déterminer où votre audience vit afin de savoir exactement les cibles que vous devez viser. Vous pouvez bien entendu vous rendre sur Facebook ou Google + pour mener à bien cette démarche. Néanmoins, nous allons commencer avec Twitter.

  • Se rendre sur le site www.followerwonk.com et cliquer sur « Search Twitter Bios »,
  • Entrer les mots-clés stratégiques représentatifs de votre recherche,
  • Utiliser les filtres (géographique notamment) pour cibler un peu plus et définir une liste de personnes qu’il serait bon de suivre afin de cultiver votre communauté

Une fois que votre recherche et votre filtre sont fixés, considérez :

  • La fréquence et l’activité (A quelle fréquence le contact publie t-il ? Est-il suffisamment présent sur le réseau social ou ne « tweete » t-il que tous les six mois ?),
  • La qualité et la pertinence (Quel est le sujet des tweets ? Sont-ils de valeur ? Ou simplement quantitatifs ? Partagent-ils des informations susceptibles d’intéresser vos lecteurs ?)
  • Following et followers (Parmi les personnes qui semblent correspondre à de futurs prospects, qui sont leurs abonnés ? A quoi sont-ils abonnés ?),
  • Un mélange de petits et gros followers.

Diversifier votre réseau d’abonnés. Demander aussi bien des personnes influentes qui ont beaucoup de followers que des profils moins notoires mais qui seront plus enclins à partager vos contenus et, surtout, à les voir dans leur flux d’actualités.

A cette étape, l’idée est d’identifier les gens avec qui entrer en connexion.

Identifiez votre communauté via les blogs

Une fois que vous avez identifié une communauté spécifique à travers les réseaux sociaux, il est temps de passer aux blogs. En règle générale, vous serez à la recherche de blogs qui puissent servir de puits de connaissances ou révéler des possibilités de dialogue et de contacts potentiels.

  1. Mettre de côté les blogs déjà découverts lors de la première phase d’identification via les réseaux sociaux,
  2. Consultez d’autres blogs issus du fruit de votre propre réflexion : concurrents, partenaires, distributeurs, associations, ou toute autre personne disposant d’un blog dans votre domaine d’activités,
  3. Faites usage de la recherche dans Google.

Exemple de ligne de commande dans Google : allintitle:blog référencement naturel ou allinurl :blog référencement naturel

A présent, vous devriez disposer d’une liste de blogs. Vous pouvez désormais effectuer un tri par :

  • autorité du domaine (vérifier l’indice depuis la barre d’outils Seomoz),
  • qualité et pertinence (le contenu est-il de qualité ? Le partageriez-vous ? Vos clients liraient-ils l’article ?),
  • activité et l’engagement (les internautes partagent-ils les contenus sur les réseaux sociaux ? Qui partage les articles ? Y-a-t-il des commentaires sur les posts ?),

L’identification d’une communauté est un processus continuel. Il y aura toujours des lieux dont vous ne faites pas partie et que vous voudrez intégrer au fur et à mesure de votre progression sociale. L’engagement social est un travail de longue haleine qui nécessite d’investir du temps pour soi et pour les autres.

Quels outils utiliser pour identifier les espaces de discussion liés à votre activité ?

  • Technorati
  • IceRocket
  • Samepoint
  • WhosTalkin
  • Google Blog Search
  • Les plateformes de blogs : overblog, canalblog, haut et fort…
  • Ebuzzing

Poser une question

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs indiqués avec un astérisque sont obligatoires.