Définition SEO Mobile

Déployé par Google le 24 février 2016, le projet AMP (Accelerated Mobiles Pages, ou Pages Mobiles Accélérées) vise à réduire le temps de chargement des pages web consultées depuis un appareil mobile.

AMP : qu'est-ce que c'est ?

En 2015, pour la première fois, le nombre de personnes se connectant à internet via un smartphone surpasse celui des internautes utilisant un ordinateur portable ou de bureau.

Il semble alors logique pour les acteurs du web comme Google, Bing ou Twitter de faire bien plus que de les prendre en compte en renforçant l’expérience utilisateur. Cette initiative open source découle de discussions entre les éditeurs et les sociétés spécialisées en nouvelles technologies. L’objectif principal est d’améliorer l’ensemble de l’écosystème du contenu mobile pour tous les utilisateurs comprenant les éditeurs eux-mêmes, les plates-formes de diffusion, les internautes sur mobile, etc.

En octobre de la même année, le projet Accelerated Mobile Pages (AMP) est annoncé. Il est déployé en début de l’année suivante, en 2016, avec comme objectif de proposer des pages mobiles se chargeant très rapidement. Disponible pour partie sur Github, l’AMP est une technologie open source comparable à un framework. Développé entre autres par Google et Twitter, il permet de réduire par quatre le temps de chargement des pages web, tout en sollicitant dix fois moins de data.

Comment faire cohabiter les versions desktop et mobile de votre site ?

Avec l’avènement des smartphones, tablettes et autres écrans nomades, tout site internet se doit de disposer de deux versions, l’une à destination des ordinateurs, la seconde pour les mobiles.

Comment diriger les utilisateurs en fonction du terminal utilisé ?

Diriger l’internaute vers la version la plus adaptée au terminal utilisé, c’est lui garantir une meilleure expérience utilisateur et donc, envoyer un signal positif à l’attention de Google :

quand un utilisateur ou un robot d’indexation (comme « Googlebot-Mobile ») trouve la version standard d’une URL de votre site, il faut effectuer une redirection vers l’URL « mobile » équivalente. Il faut toutefois éviter de faire juste une redirection vers la page d’accueil du site mobile car cela génère une expérience utilisateur négative. Les moteurs de recherche peuvent même l’interpréter comme une tentative d’amélioration « artificielle » du référencement
à l’inverse, quand un utilisateur équipé d’un ordinateur arrive sur la version mobile, une redirection vers la version desktop n’est pas obligatoire. Un lien vers cette dernière peut toutefois être ajouté, dès lors que celle-ci est plus complète ou offre davantage de fonctionnalités

Fournir un contenu différent en fonction du user-agent

En détectant le user-agent de l’utilisateur, l’une et l’autre des versions pour mobile ou desktop sont accessibles depuis la même url, et ce, sans redirection.

Il faut toutefois veiller à la bonne configuration de ce système pour que Google indexe la partie desktop avec « Googlebot », et la version mobile avec « Googlebot-Mobile ». En un mot, le même contenu est proposé aux internautes sur PC qu’à « Googlebot », et à ceux qui se servent d’un mobile qu’à « Googlebot-Mobile ».
Si tel n’est pas le cas, et donc que vous fournissez un contenu différent aux internautes et aux robots de Google, ce dernier peut penser que vous faites du cloacking, avec le risque de voir votre site blacklisté.

Quels sont les avantages des pages mobiles accélérées ?

L’accelerated mobile page présente un double avantage :

  • pour les internautes : avoir accès à des pages très rapides et très facilement exploitables grâce à ce nouveau code quasi instantané
  • pour les e-commerçants : de diminuer considérablement leur taux de rebond. Plus le chargement d’un site est long, moins les prospects passent de temps à naviguer sur ses différentes pages. Certains d’entre eux ne consultent même pas la première page du site si elle ne s’affiche pas dans les 2 ou 3 premières secondes

Autre avantage fort intéressant, celui de pouvoir faire la promotion de son entreprise au travers d’annonces publicitaires qui sont plus rapidement diffusées et visibles. La source de revenus liée aux abonnements et annonces est donc plus intéressante. Le potentiel du web étant plus ouvert, les applications et plates-formes interactives peuvent mieux fonctionner à distance.

Comment fonctionnent ces pages accélérées ?

Les AMP fonctionnent de la même manière que les pages classiques HTML, sauf qu’elles contiennent un ensemble de fonctionnalités techniques plus limitées.
Ces fonctionnalités sont définies et régies par le système open source AMP. Tout comme toutes les autres pages basiques, les AMP se chargent et se diffusent à travers les navigateurs web traditionnels ainsi que les applications utilisant Internet (vidéos, photos, animation, etc.).

Les développeurs des AMP ont mis en place des fichiers contenant diverses approches techniques et architecturales visant avant tout à optimiser la vitesse d’affichage. Ils utilisent pour cela toute une panoplie de composants web offrant la possibilité d’intégrer des outils multimédias complexes tels que les vidéos, les messages sociaux, l’affichage publicitaire ou la collecte d’analyses techniques. L’essentiel n’est pas d’homogénéiser la façon dont les pages sont éditées, mais bien de construire un noyau technique commun aux différentes pages afin d’accélérer leur temps de chargement.

Un des aspects importants de son fonctionnement est la mise en cache des fichiers AMP via le Cloud. Elle permet en effet de réduire le temps d’attente de l’accès aux informations contenues dans les appareils mobiles et donc de délivrer les données plus rapidement.
Plusieurs sociétés proposent des solutions de cache AMP. C’est le cas du numéro 1 de la recherche en ligne qui propose son « Google AMP Cache » qui peut être utilisé par n’importe qui, et cela, sans frais.

L’objectif de l’AMP est bien de combiner des fonctionnalités techniques limitées avec un système de distribution construit autour d’une mise en cache conduisant à des pages plus performantes. Cela permet de générer davantage de trafic sur les sites des utilisateurs et de diminuer le taux de rebond des sites e-commerces.

Pourquoi le projet AMP est-il open source ?

Les entreprises impliquées dans ce projet ont voulu améliorer l’expérience utilisateur à tous les niveaux d’intervention. Le travail ainsi effectué sert non seulement aux plates-formes connectées, mais représente aussi tout un ensemble de technologies destinées à des éditeurs multiples. Créer une licence libre pour ce projet permet aux contributeurs de partager leurs idées et de soutenir le développement des AMP.

Qui peut utiliser les Pages Mobiles Accélérées ?

Le projet est ouvert à tous les acteurs quels qu’ils soient (simples éditeurs, propriétaires de sites e-commerce, créateurs, professionnels, etc.).

Quelles sont les conséquences de l'utilisation des AMP ?

En utilisant le format AMP, les éditeurs de contenu en ligne créent des fichiers AMP prêts à être analysés, indexés, affichés (sous réserve du protocole d’exclusion des robots) et mis en cache par des tiers.

Est-ce que ce format implique plus de travail pour les éditeurs de contenu virtuel ?

Il est tout aussi facile de publier du contenu AMP pour des articles ou des blogs, que de publier des vidéos, des photos ou des GIFs en ligne et au format AMP.

Quel est le type de contenu le plus adapté aux AMP ?

La réponse est non. Le protocole « AMP HTML » ne fonctionnant qu’avec des outils déjà disponibles en ligne, ce format n’implique pas un surcroît de travail.

Comment un utilisateur peut-il convertir son contenu en AMP ?

Avec un CMS (Content Management System), les fournisseurs peuvent facilement générer du contenu AMP. Pour le plus connu d’entre eux, WordPress, il existe d’ailleurs de nombreux plugins permettant d’exploiter le format AMP de manière simple.

Une plate-forme adaptée aux sites e-commerce

Comment un site e-commerce peut-il s’impliquer dans la création de Pages Mobile Accélérées ?
Puisque le projet est ouvert à tout le monde, il est facile pour vous de collaborer avec les membres actuels de l’équipe de gestion des AMP. Ils sont d’ailleurs très enthousiastes à l’idée que vous puissiez proposer vos idées ! Google a ouvert son cache au public : vous pouvez donc y accéder gratuitement, même si vous vendez des produits en ligne et que votre but est d’augmenter votre chiffre d’affaires.

Comment fonctionne la publicité sur les AMP ?

Un des objectifs premiers de la création des Accelerated Mobiles Pages est d’assurer une monétisation efficace à travers les achats mobiles. L’idée est à la fois de faciliter l’accès au panier et aux achats en ligne via un smartphone, mais également d’accélérer le processus d’achat en diminuant le temps de chargement des pages. L’objectif est donc de fournir un soutien aux entreprises en leur proposant une gamme complète de formats d’annonces et de réseaux publicitaires et technologiques durables.

Les entreprises qui le souhaitent sont donc invitées à élaborer des pratiques publicitaires durables afin de veiller à ce que les fichiers AMP soient rapides et efficaces pour les utilisateurs finaux.

Les e-commerçants peuvent-ils faire un inventaire de ce qu'ils vendent via AMP ?

Oui, tout comme ils le font avec leurs sites web existants, les éditeurs peuvent tout à fait contrôler leurs marchandises et effectuer des veilles publicitaires.

Comment doivent procéder les services d'abonnement et de paiement en ligne avec leur AMP ?

Les concepteurs des Accelerated Mobile Pages ont imaginé ce code en mode open source pour que l’ensemble des acteurs du web puissent se l’approprier. Il est ainsi tout à fait possible aux éditeurs de :

  • proposer des services d’abonnement ou le paiement en ligne
  • permettre aux clients d’accéder à leurs informations, documents et suivis de commande
  • de préserver l’anonymat des clients

En offrant une meilleure expérience utilisateur, il est notamment possible de réduire le taux d’abandon du panier pour les e-commerces.

Comment les AMP gèrent-elles les statistiques liées aux sites web ?

Tandis que la première version de démonstration des AMP présentait des analyses plutôt basiques et simplistes, de nombreuses améliorations ont depuis été déployées. Plusieurs spécialistes de l’analyse travaillent en ce moment sur ce point crucial, en particulier pour le référencement naturel (SEO). L’équipe met au point un système de collecte d’informations virtuelles, d’analyse des tendances, d’intégration, et le tout sans compromettre le but initial : accélérer la vitesse de chargement des pages web (et donc, sans compromettre la taille ou la vitesse des fichiers AMP).

Les éditeurs ont-ils accès à leur niveau de trafic à partir d’un support d’analyse d’audience ?
Oui, un fichier AMP le renseigne. C’est bien souvent l’endroit préféré des éditeurs pour en savoir plus sur leur réputation !

Est-il possible d'avoir des pages d'exemples AMP ?

Le projet AMP est open source. Vous pouvez trouver à cette adresse : https://github.com/ampproject des exemples de pages faites avec la technologie AMP. Il faut comprendre que cette technologie n’est pas simplement une tendance, mais une vraie révolution de l’expérience mobile qui est l’enjeu essentiel de ces prochaines années.

Avoir des pages en version mobile ou responsive n’est désormais plus suffisant pour être visible sur Google. Encore faut-il que ces pages se chargent rapidement.

AMP : quel impact sur le SEO ?

Bien que l’algorithme de référencement naturel de Google compte des milliers de critères parfois jalousement gardés secrets, le géant de Mountain View s’est fixé comme priorité de proposer des résultats toujours plus qualitatifs. Cela se traduit par exemple par une plus grande pertinence des résultats en fonction de la localisation de l’internaute, ou encore par la qualité elle-même du site.

Or, depuis que le trafic mobile est prépondérant, Google a clairement fait savoir qu’il ne suffisait pas d’avoir un site mobile-friendly pour apparaître en première page. La vitesse de chargement des sites sur smartphone est désormais l’un des critères clefs pour le référencement naturel.

Pour garantir une meilleure expérience utilisateur, l’AMP s’impose donc comme une évidence puisque cette technologie permet de considérablement réduire le temps de chargement des pages. Quand Google doit choisir entre deux sites de même qualité, c’est l’AMP qui fait donc la différence. Une manière également pour le moteur de recherche d’imposer ce nouveau standard.

Vous souhaitez travailler avec cette équipe ? Nous sommes prêts !

Parlez-nous de votre projet