La densité de mots clés

SEO.fr » Guide du SEO » La densité de mots clés

seo-densite-mots-clesLa densité des mots clés est un facteur important afin de bien positionner son site dans le classement des moteurs de recherche de Google. Il s’agit du pourcentage de mots clés apparaissant dans le texte. Des outils d’analyse vous permettent de calculer vos densités (voir page dédiée).

Densité idéale de mots clés pour Google

Chaque gourou du SEO a son avis sur la question. Certains parlent de 5 %, d’autres 6 % ou encore 8 %. Il n’y a pas de règle absolue en la matière, on trouve des sites qui sont premiers sur Google avec du 4 %, d’autres avec du 10 %.

Ce que l’on sait, c’est que si l’on spamme ses pages en mots clés, on se fera mettre sur liste noire par Google, et notre page disparaitra de l’index. C’est pourquoi on conseille le plus souvent d’opter pour une densité de mots clés située entre 3 et 8 %, et de ne pas dépasser 11 % afin d’éviter d‘être pénalisé par Google.

Testez différentes densités

N’hésitez pas à réaliser des expériences afin de trouver ce qui marche le mieux dans un contexte donné. Le SEO n’est pas une science exacte ; si des connaissances sur le référencement sont indispensables, la réussite dans le SEO demande avant tout du courage et de l’obstination.

L’avis de Google sur la densité de mots clés

Pas de pourcentage idéal..

Une nouvelle fois, la démarche à suivre avancée par Google se veut vague et orientée utilisateur : n’ayez pas en tête la densité de votre mot clé principal lors de la rédaction de votre contenu. Evidemment, répétez quelques fois le sujet de votre contenu, mais avant tout : écrivez naturellement, écrivez un contenu de qualité.

La pourcentage idéal de répétition d’un mot clé dans un contenu web est un mauvais objectif. Il n’y a pas de pourcentage idéal : 2%, 5%, 7%. Cela a quelque chose de ridicule. Votre mot clé reviendra naturellement dans votre contenu, votre title, voire votre méta description et votre URL.. et c’est suffisant !

..Mais un pourcentage critique !

S’il n’y a pas de densité idéale de mots clés pour se positionner sur Google, il y a par contre une densité critique à ne pas atteindre. Là encore chercher un pourcentage exact pour essayer de rester en dessous est un mauvais raisonnement. Il faut que votre contenu soit écrit le plus naturellement possible, dans un objectif de qualité et afin d’être lu (et lu par des humains.. pas uniquement indexé par des robots). Imaginez un texte dans lequel un mot ou une expression revient une fois tous les 10 mots ? Une fois tous les 8 mots ? Le « keyword stuffing » est à bannir. Si à la lecture de votre contenu, la répétition vous saute aux yeux et vous paraît forcée, il y a de fortes chances pour que le petit robot de Google pense la même chose.

Co-occurence, champ lexical et meta-mots

Il existe une règle simple pour savoir si un texte est correctement optimisé pour un mot-clé. Supprimez toutes les répétitions du mot-clé principal ciblé du texte. Est-ce que ce dernier a encore un sens ? Est-ce que vous êtes capable de deviner quel est le sujet principal du texte ? Si non, ce que votre texte n’est pas assez riche.

En effet Google ne va pas simplement se baser sur la répétition d’un seul mot-clé pour tenter de juger la richesse d’une page, il va se baser sur une analyse complète du vocabulaire utilisé dans la page et notamment sur la présence de co-occurences (synonymes), sur la présence d’un champ lexical étoffé (termes associés) et sur la présence de meta-mots.

Le meta-mot est une notion complexe qui regroupe de nombreux termes qui font sens par rapport au sujet principal traité et qui le rende exhaustif. Cela peut comprendre des synonymes et des mots du champ lexical associé, mais la notion est bien plus large que cela et pour une page traitant par exemple du football, on pourra retrouver des noms de compétitions, de trophées, de joueurs célèbres, l’équipement utilisé par un footballeur ou des noms de règles. Les meta-mots permettent notamment de créer des ensembles de pages complémentaires, chacune avec des sujets précis, mais intrinsèquement liées à une page et un sujet principal plus général (profondeur de contenu).

C’est la richesse de votre texte et de votre site qui fera sens aux yeux de Google et qui vous permettra de proposer un contenu de qualité à vos visiteurs.

Ne vous trompez pas d’objectif : Google privilégiera toujours un contenu de qualité et son algorythme fait de mieux en mieux la part des choses entre optimisation riche et optimisation basique.

Poser une question

Une question à poser ? Un avis à partager ? Nos consultants SEO interviennent pour échanger avec vous.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs indiqués avec un astérisque sont obligatoires.

4 commentaires. Posez votre question

Laurent
7 mai 2014 14 h 37 min

Les spécialistes du référencement naturel connaissent très bien ce problème : quelle densité de mots-clés choisir, sachant qu’il ne sert absolument à rien de pratiquer le keyword stuffing sur un site web aujourd’hui. Une pratique bannie depuis quelques années maintenant, d’autant plus que Google, à travers ses mises à jour Panda et Pingouin, cherche réellement à se mettre à la place de l’internaute !
Il est donc réclamé une véritable qualité d’écriture, et donc, de lecture. Votre conseil est bon : optimiser le Title (H1) et les balises méta est déjà un très bon début. Pour le reste, il est essentiel de se concentrer sur un contenu original et bien rédigé. De toute façon, le ou les mots-clés reviendront naturellement dans votre écriture.

Mathieu (seo.fr)
14 mai 2014 8 h 33 min

Tout à fait d’accord avec la fin de votre commentaire : cela ne sert a rien de se torturer, les mots clés et cooccurrences reviennent naturellement dans un article bien construit. J’émettrais simplement une petite réserve sur la qualité du contenu. Il est prouvé que les robots ne peuvent pas faire la différence passé un certains stade entre un contenu de très bonne qualité (bien rédigé) et un contenu banal (commandé sur un site de création de contenu par exemple).

La qualité du contenu en terme de SEO et surtout essentielle pour les lecteurs : pour le coup c’est le meilleur contenu qui sera effectivement partagé et commenté et qui renverra donc plus de signaux positifs pour le référencement.

Al
3 janvier 2015 22 h 34 min

Comme le disait justement Laurent, puis vous en commentaire, il est aussi important de trouver la bonne densité de mots-clés que de produire un contenu bien rédigé et original. Mais j’imagine que bien souvent vos clients ne doivent pas comprendre cela. Eux, ce qu’ils veulent, c’est avant tout se retrouver positionnés sur de multiples requêtes, n’est-ce pas ? Avez-vous certains clients qui vous demandent de dépasser la densité de mots-clés que vous leur préconisez ?

Mathieu
26 janvier 2016 12 h 22 min

@Al : De moins en moins. Nous contrôlons la rédaction des contenus et leur qualité et nos préconisations sont généralement bien suivies. Il est assez simple de comprendre qu’un texte sur-optimisé est contre-productif en matière de référencement naturel et désagréable à lire pour un internaute.