Agence SEO » Blog SEO » Les bonnes adresses pour optimiser votre référencement local

Les bonnes adresses pour optimiser votre référencement local

13 mai 2014
Mathieu

A l’inverse des Etats-Unis et de quelques pays anglophones comme l’Australie, le Canada et le Royaume-Uni, le référencement local en est encore à ses balbutiements en France.

Certains signes ne trompent pas : si nous profitons bien des pages Google+ Local, nous sommes par exemple encore exclus des services Bing Places et Yahoo Local. Il en va de même pour les outils développés spécialement pour analyser / optimiser son référencement local, presque tous (si ce n’est tous) géographiquement bridés à certaines régions du globe (les pays cités en début d’article).

Le référencement local devient petit à petit un levier webmarketing à la mode en France à mesure que les commerçants abordent les nouvelles technologies. Les conférences et présentations sur le sujet se multiplient, les agences développent leurs offres pour des clients évidemment conquis d’avance par les promesses d’atteindre une clientèle très qualifiée.

En l’absence de logiciels dédiés, les préconisations de base du SEO local se calquent sur nos voisins anglo-saxons. Aujourd’hui nous allons nous intéresser à l’une des plus abstraites pour qui souhaite optimiser son référencement local : inscrire ses coordonnées sur des sites pertinents localement.

Pourquoi inscrire ses coordonnées sur un site pertinent localement ?

Un site pertinent localement s’entend de deux façons : premièrement cela peut être un site ayant autorité sur une ville / une région / un département, deuxièmement cela peut être une plateforme permettant la géolocalisation d’une fiche et / ou le tri de fiches par adresse.

Il est d’abord important de comprendre que sur le marché de la recherche locale, Google est toujours un fort leader, mais que de nombreux sites tiers spécialisés tirent également leurs épingles du jeu. Les français ont en effet pris l’habitude d’utiliser les sites d’avis clients tels que TripAdvisor, Ciao, Yelp ou dismoiou. En 2013, selon un sondage réalisé pour TripAdvisor, 44% des internautes avaient choisi leur dernier hébergement en se basant uniquement sur des avis en ligne. Selon une étude de 2011, 90% des internautes prennent le temps de rechercher des avis sur internet avant d’acheter ou de se rendre dans un commerce.

Les statistiques sont uniquement là pour souligner une tendance. Une tendance déjà très présente dans le secteur des logements (hôtel, camping, qui n’a jamais recherché et/ ou comparé des lieux sur un site spécialisé afin de guider son choix ?). Une tendance qui se développe de plus en plus dans d’autres secteurs d’activités : restaurants, bars, loisirs…

Facteurs référencement localPourquoi je vous parle de tout cela ? Car la seconde chose importante à comprendre est le double avantage de référencer son site sur de telles plateformes spécialisées dans les entreprises locales. Un annuaire ou un communiqué de presse ont un apport quasi nul en termes de notoriété, d’image ou de conversion de prospects. Le site d’un office de tourisme ou un site tel que TripAdvisor, c’est déjà une toute autre situation : ces sites sont visités et pris en compte par des internautes qui cherchent à combler un besoin. L’apport en trafic n’est évidemment pas mirobolant, mais si vous y travaillez votre visibilité, vous optimiserez d’un côté votre référencement local (vous pousserez votre site internet et votre fiche Google+ Local en multipliant la présence de vos coordonnées sur le web) et de l’autre vous capterez une partie des internautes effectuant leurs recherches sur ces sites tiers.

Quels sites cibler pour améliorer son référencement local ?

La théorie est importante pour bien comprendre les mécanismes du référencement local, le déroulement d’une prestation, ce sur quoi elle porte et les retours envisageables. La pratique l’est également. Après tout il faut bien du concret pour débuter. Evidemment ce sont ces informations concrètes qui font le plus défaut lorsque l’on recherche des informations sur le référencement local. Et si nous partagions pour changer ?

Les sites d’influence locale

Ces sites dépendent directement du commerce à référencer. Vous devez rechercher ici les sites pertinents localement pour le lieu concerné. Nous parlons des sites :

  • D’associations (groupement de commerçants, site de passionnés..)
  • De mairie
  • De CCI
  • D’offices de tourisme (ville / département et région)
  • Blogueurs locaux
  • Sites d’informations locaux
  • Etc.

Office de tourisme - Local SEOPréférez une prise de contact par mail dans lequel vous préciserez directement votre demande (rajouter une information utile pour les visiteurs du site en question) et fournirez vos coordonnées complètes, un court texte de présentation de votre commerce et si possible une photo d’illustration (attention au poids).

Les retours, notamment des offices de tourisme, sont généralement bons. La prise de contact est rapide, le plus long ici sera la recherche. Mais le retour en vaut la peine : votre entreprise présente sur un site visité essentiellement par des personnes proches de votre commerce, vos coordonnés sur un site très pertinent localement et cerise sur le gâteau, un backlink tout ce qu’il y a de plus naturel.

Les annuaires localisés d’entreprises

Fiche CityVox - Référencement localIci on se rapproche du référencement sur des annuaires classiques. Il est nécessaire de créer des fiches à la chaîne. La tâche est un peu plus longue que sur des annuaires lambda, car les annuaires localisés (pour la plupart des sites d’avis clients) demandent plus de soin et plus d’informations : adresse complète, photos, horaires, description, services proposés, vérification de propriété…

L’avantage de ces sites pour le référencement local est de proposer les coordonnées de l’entreprise et souvent une Google Map situant directement le commerce. Certains sites sont spécialisés dans un type de secteur, ils sont marqués d’un « * » :

Ce premier jet permet de vous donner une idée des sites à cibler. Y inscrire votre entreprise ne représente cependant que la première étape du processus (bénéficiant à votre site et votre page Google+ Local). Pour en exploiter tout le potentiel et espérer commencer à capter les utilisateurs de ces plateformes, il sera indispensable d’y animer vos fiches et d’y rediriger vos clients afin d’obtenir des avis. De cette manière seulement vos fiches remonteront dans les tops ou les tris de ces plateformes et seront ainsi visibles des internautes. Si vous trouvez des fiches déjà créées (souvent automatiquement), vides ou en doubles, reprenez en les droits d’administration afin d’y faire le ménage et de leur donner vie.

C’est sur ce conseil que se termine ce tour d’horizon de l’inscription d’un commerce sur un site pertinent localement. N’hésitez pas à ajouter votre pierre à l’édifice en partageant les sites que vous utilisez ainsi que vos astuces !

Les bonnes adresses pour optimiser votre référencement local
4.63 (92.5%) 8 votes

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs indiqués avec un astérisque sont obligatoires.

25 questions Posez votre question

29 décembre 2015 13 h 29 min

J’ai trouvé l’article intéressant pour mettre en relief l’importance actuelle le référencement local.
En ce qui concerne le listing des annuaires, il aurait été judicieux de faire la distinction entre les liens payant ou non et les liens dofollow /nofollow.
En effet référencer correctement son site prend du temps et l’intérêt des inscriptions sur les site comprenant des liens nofollow reste à prouver.

Répondre
Mathieu
Mathieu
20 juillet 2015 17 h 16 min

@Camille : A l’heure ou j’écris ces lignes, Bing Places n’est toujours pas disponible en France, mais il se déploie petit à petit. A ma connaissance il n’y a aucune date annoncée pour la France. Je n’ai pas plus d’infos concernant Yahoo! Local. Il se pourrait qu’il base une partie de son index sur le site Infobel.com, mais actuellement aucun formulaire ne fonctionne je ne peux donc pas tester. Yahoo étant en pleine restructuration j’attends, mais ça ne doit pas être une de leurs priorités.

DG : La mise à jour du référencement local (baptisée officieusement Pigeon) a bien été lancée en France, début juin 2015. De nouveaux packs de résultats locaux sont apparus et les classements semblent plus pertinents.

@emmett : En ce qui concerne le référencement local, l’intérêt ne se trouve pas uniquement dans les liens dofollow. Il est en effet admis que la mention des coordonnées d’une entreprise (en anglais NAP : Name, Address, Phone Number) est reconnue par Google. Ainsi, très vulgairement, plus Google verra ressortir les coordonnées d’une entreprise locale sur internet, plus il jugera cette dernière pertinente, un peu à la manière du netlinking.

En pratique, il est encore difficile à dire si cela est en place en France (avec l’arrivée récente de Pigeon). Mais c’est un facteur à garder en tête. Bien sûr, hors de ce qui concerne le référencement, les sites pertinents localement sont très importants pour une entreprise locale car ils possèdent un réel trafic qualifié.

Répondre
emmett
17 juillet 2015 22 h 37 min

bonjour,

c’est quoi l’intérêt pour le référencement de proposer des sites et annuaires qui publie des liens en nofollow ?

merci

Répondre
DG
18 mars 2015 17 h 17 min

Trés bon article pour expilquer l’interet du referencement local.
Ou en est l’algorithme de recherche local de google (google pigeon) ?
Une bonne liste, toutefois l’inscription en ligne est impossible sur certains comme pagesjaunes, 1180008 , certains sont payant.
Je rajouterai 118712.fr.

Répondre
Camille
12 mars 2015 9 h 51 min

J’aimerais revenir sur la toute première partie de votre article, dans laquelle vous parlez notamment des services dont la France reste encore exclue. Même si Google c’est 96/97% de part de marché en France, et que Yahoo! et Bing réalisent donc de petits chiffres dans l’hexagone, leurs « pendants locaux » (Yahoo! Local et Bing Places) ont-ils toutefois une date de sortie annoncée chez nous ? Même question pour les outils d’analyse dont vous parlez au début…?

Répondre
Lucie
11 février 2015 18 h 01 min

Un annuaire local sympa, pour tout ce qui concerne la région Normandie, c’est « en-normandie.fr » Allez y inscrire vos sites !

Répondre
Bernard
14 décembre 2014 13 h 51 min

Une très bonne liste. Le référencement local constitue une grande opportunité surtout avec la faible concurrence. Merci pour le partage :)

Répondre
Patrice Krysztofiak
13 décembre 2014 8 h 31 min

Mince vous avez été plus rapide que moi sur ce sujet, j’avais quasiment le même article en brouillon ! Bien joué !

Répondre
10 décembre 2014 14 h 46 min

Merci Mathieu pour cet article et pour la liste de sites !

On se rend compte au quotidien que c’est une stratégie vraiment efficace pour les sites qui veulent se positionner uniquement en local, et qui semble de plus en plus appréciée par Google.
Même au niveau des internautes (et surtout au niveau des internautes), ce sont des sites qui sont plus consultés qu’un annuaire pur SEO et comme tu le dis si bien, qui ont plus de valeur à leurs yeux. Je pense notamment aux sites des offices de tourisme, qui sont consultés par un grand nombre de touristes cherchant à préparer leurs séjours. Donc notoriété + trafic + positionnement
C’est parfois à double tranchant cependant, je pense à Trip Advisor qui grignote parfois des places sur des restaurants / hôtels …

Répondre
17 novembre 2014 15 h 48 min

Le bon côté de ces annuaires localisés, paradoxalement, est qu’ils ne sont pas pensés pour les SEOs, et de ce fait ils ont plus de chance de ne pas subir les foudres de Google, donc un bon point pour eux.
De plus ils aident aussi énormément au référencement local, qui selon le secteur ou la profession peuvent suffire à la viabilité d’une boîte!

Répondre
Mathieu (seo.fr)
Mathieu (seo.fr)
21 octobre 2014 10 h 27 min

@Bruno: C’est logiquement un prérequis essentiel. Pour le moment, les annuaires locaux sont de très bons vecteurs de visibilité (et de liens). Ils sont utiles aux internautes et contrairement aux annuaires traditionnels, ils sont utilisés. Pour que cela continu, il faut y empêcher toute dérive : charge aux référenceurs de ne pas en abuser (ce qui commence à arriver malheureusement) et aux gérants de ces annuaires de faire le ménage (une obligation, sous peine de voir Google et les internautes s’en détourner).

Répondre
10 octobre 2014 15 h 54 min

Bonjour,

J’ai trouvé votre article en suivant le lien publié dans celui d’Anthony Degrange concernant l’avenir des annuaires.
Je pense également que les annuaires locaux ont de l’avenir, tout comme les annuaires thématiques, mais uniquement s’ils sont bien faits et bien tenus.
Qu’en pensez-vous?

Cordialement,

Bruno

Répondre
27 mai 2014 10 h 18 min

On peut ajouter 118712.fr qui permet de créer assez rapidement une fiche avec un lien en dur pour son entreprise, et gratuitement. Seul bémol, pas de description pour la version gratuite.

Répondre
22 mai 2014 13 h 26 min

Cette stratégie, combinée à l’utilisation des microformats sur les coordonnées postales et une forte présence auprès de sa clientèle sur les blogs et les forums thématiques, peut rapidement devenir payante. Excellent article Mathieu ! Il contient une bonne base de sites sur lesquels se référencer localement. Je connaissais Tripadvisor, Gralon, Cityvox, Yelp et Qype mais si j’ai bien compris Qype aurait été racheté par Yelp ? Les autres, je ne les connaissais pas du tout ou alors je n’aurais pas pensé à eux pour une stratégie de référencement local. Et pourtant, certains d’entre eux sont une évidence.

Répondre
Stéphane
20 mai 2014 14 h 51 min

Les résultats locaux interviennent de plus en plus dans Google. Comme dit Yann, beaucoup de sites tendent à se positionner automatiquement sur des requêtes géolocalisées en récupérant les variables de l’URL. Il suffit par exemple de taper le mot clé « serrurier » dans Google pour voir quels sont les serruriers qui exercent leur activité le plus proche de chez vous (où vous effectuez votre recherche). Certaines entreprises s’amusent même à acheter des noms de domaines en incluant des noms de villes avec leur activité pour apparaitre dans les résultats de recherche locale. Il existe diverses techniques pour essayer de se positionner un maximum sur des requêtes locales. L’une des plus utilisée est sans doute le fait de créer des pages pour chaque grande ville. Tous les accès à ces pages vont se retrouver notamment dans un footer ou un plan de site avec un texte cliquable optimisé.

Répondre
15 mai 2014 21 h 31 min

Le référencement local, c’est le business de demain, c’est une certitude! La faible concurrence sur les requêtes locales le justifie.

Par contre et à mon grand étonnement, le nombre de recherches mensuelles sur des requêtes locales sont parfois faibles par rapport à ce que je pensais (par exemple, « burger montpellier » est à 80 recherches par mois… pour une ville de plus de 200 000 habitants, très surprenant, vous ne trouvez pas?)

Répondre
Mathieu (seo.fr)
Mathieu (seo.fr)
16 mai 2014 11 h 51 min

Pour cette requête, Adwords m’annonce 390 recherches par mois et SemRush 320, c’est plus correct même si ça ne reste pas fou.

Cela peut être dû principalement à deux choses selon moi :
– Le burger, ce n’est pas non plus le type de commerce le plus recherché, des recherches comme « pizza montpellier », « coiffeur montpellier », « garage montpellier » sont à plusieurs milliers de recherches mensuelles.
– J’en parle dans l’article, plus largement je pense que les sites tiers qui listent des commerces locaux ont tendances à capter une partie non négligeable des recherches locales, surtout pour certains secteurs (tourisme, logements, restaurants..).

Ensuite si l’on calcul le nombre de recherches mensuelles sur Google en France, le nombre d’internautes en France, le fait que les recherches locales ne représentent que 20% des recherches totales, etc. Je pense que les chiffres ne sont pas si mauvais. Ce qui est sûr, c’est qu’ils vont grimper dans les mois / années à venir et que les sites tiers ont un bel avenir devant eux.

Growth Hacking
20 mai 2014 11 h 36 min

Effectivement, je n’avais pas revérifié avant de poster mon commentaire, c’était issu de mes souvenirs récents, mais l’idée est là (le nombre de recherches est faible).

En tout cas oui, les sites tiers optimisés sur le local ont de quoi être confiants en l’avenir

20 mai 2014 10 h 05 min

Merci pour cette liste et cet article très intéressant. En effet, c’est important pour un professionnel d’être localisé sur ce type d’annuaire. Le référencement local commence à se faire une place, mais on est clairement en retard par rapport aux US comme le dit Le Juge. Néanmoins, ce serait pas mal que les clients comprennent ça aussi selon leur activité :)

14 mai 2014 10 h 29 min

Le référencement local a longtemps été l’apanage de sites qui se positionnaient automatiquement sur des requêtes géolocalisées en récupérant les variables de l’URL. Il y a aussi le cas des sites qui truffent leur footer de noms de lieux voisins (ex : référencement nantes, référencement la chapelle-sur-erdre, référencement chateaubriant…) avec plus ou moins de succès.
Idem pour ceux qui se positionnent sur Gmaps avec une seule entreprise domiciliée à plusieurs adresses, sacré don d’ubiquité quand même… Sinon, pour compléter la liste de sites dans le genre « les horaires », il y a également quiestouvert.com, tenu par une webagency.

Répondre
Le Juge
13 mai 2014 17 h 16 min

C’est quand même toujours bizarre de voir que le SEO local en est encore seulement a ses balbutiement en France – je me rappelle d’un workshop que j’avais fait aux US en 2011 – et dont je parle ici http://lemusclereferencement.com/2011/02/25/ameliorer-son-referencement-local/ qui parlait des bases du SEO local et qui est toujours plutôt valide.
Google est un facteur de trafic très très très important – surtout pour les locaux justement – magasins, hôtels, bars, restau etc … qui ne font pas forcément de online ou qui font leur business offline mai capte leur clientèle online. – j’en parlais dans cet article – http://lemusclereferencement.com/2013/12/02/google-maps-les-franchises/

Répondre
13 mai 2014 17 h 12 min

Très bon article pour expliquer les leviers et les intérêts d’une visibilité web locale.
Cette petite liste de sites n’est que le début pour affirmer sa présence sur Internet. Des actions de référencement local effectuées par des professionnels reconnus sont toutefois nécessaires poour réellement devenir visible dans les résultats.

Voici par exemple un annuaire web local pour la ville d’Angers : annuaire.angers-pratique.fr
Il permet notamment aux TPE, PME, et associations du Maine-et-Loire de bénéficier d’un « lieu » supplémentaire pour se valoriser sur Internet et d’accroître leur notoriété aurpès de leur cible clients / prospects.

Répondre
Aurélien
13 mai 2014 15 h 48 min

Très bon billet présentant le référencement local et une jolie liste de sites pouvant être utile pour le seo local.
Côté linking, c’est souvent plus facile de jouer sur le local, que lorsqu’on vise toute la France/Europe… on obtient plus facilement des liens et on profite de sites thématiques.
De mon côté, j’ai essayé d’apporté ma pierre à l’édifice en partenariat avec JdN : http://www.journaldunet.com/premium/seo-local.shtml.

Répondre
Philippe
13 mai 2014 14 h 20 min

Une bonne liste pour optimiser sa visibilité locale, j’aurai également cité Yelp qui pointe de plus en plus le bout de son nez dans les serps ;) et dont la communauté grandit en France.

Répondre
Mathieu (seo.fr)
Mathieu (seo.fr)
14 mai 2014 8 h 20 min

Yelp est bien dans la liste, c’est effectivement un incontournable pour moi. Avec le rachat de Qype, c’est je pense un des sites de notation de commerce les plus importants en France.