Agence SEO.fr > Informations SEO > Comment rédiger un cahier des charges pour la création de site ?

Comment rédiger un cahier des charges pour la création de site ?

Tous les porteurs de projet ne prennent pas le temps nécessaire pour la rédaction d’un cahier des charges (CDC). Ils sont souvent trop enthousiastes et pressés de piloter une entreprise. Ils courent acheter un nom de domaine et engagent des prestataires pour la création de site internet. Ils fournissent des explications par rapport à leur besoin, leur budget et précisent un délai pour la livraison du travail. Conséquences ? Ils sont déçus, ils n’obtiennent pas les résultats souhaités.

Pourquoi ? Ils manquent de planning. Ils n’ont pas une feuille de route qui renseigne sur chaque étape de conception, pourtant avec un simple cahier de charges, ils auraient pu fixer des bases solides pour cadrer les besoins et contraintes liées à la réalisation de leur vitrine.

Et vous, vous êtes aussi un porteur de projet ? Vous souhaitez réaliser une création ou une refonte de site ? Vous avez besoin de formaliser votre projet web avant de lancer votre appel d’offres ? Mais vous ignorez comment écrire un cahier. Démarrons dès maintenant.

Qu’est-ce qu’un cahier de charges pour la création de site ?

Le cahier de charge pour la création d’un site internet constitue un document formel, un repère indispensable pour créer un nouveau site ou faire une refonte de site. Le cahier des charges a un contenu fonctionnel et provisionnel. Il circonscrit le périmètre du projet web tout en renseignant le contexte de contraintes, les objectifs, le délai, le budget ainsi que les critères de sélection des prestataires.

Il joue le rôle d’un CCTP, car il s’agit d’un document contractuel entre vous et une agence web ou un prestataire freelance. Il permet de lister les charges, les responsabilités, les obligations, les droits à respecter dans le cadre des prestations.

Comme une feuille de route, le cahier se présente sous forme d’un document virtuel ou physique bien structuré. Le cahier des charges contient en effet des schémas explicatifs, des modèles fonctionnels. On y retrouve aussi une charte graphique, des captures d’écrans des sources d’inspiration et bien d’autres éléments qui favorisent la compréhension. Le volume de ce document est relativement petit ou grand selon l’envergure et la complexité de votre projet.

Habituellement, c’est le porteur de projet ou encore le maître d’ouvrage qui est chargé d’écrire le cahier de charges création de site. S’il s’agit d’une équipe de personnes qui souhaitent créer un site, dans ce cas, le cahier s’écrit à plusieurs. Vous pouvez également déléguer cette tâche à une agence SEO. Celle-ci devra rédiger le cahier des charges et il vous revient de donner votre approbation pour avoir un cahier de charges validé.

En gros, le cahier est un document formel composé des rubriques suivantes :

  • Contexte du projet web
  • Arborescence ainsi que le contenu du site
  • Présentation graphique et ergonomique de votre projet
  • Cahier des charges fonctionnel
  • Description du cahier des charges techniques de site
  • Demandes complémentaires
  • Informations autour du budget et des délais

Pourquoi est-ce important pour créer un site ?

Le cahier des charges projet création de site est un document de référence qui favorise le développement et la gestion de projet. Telle une carte de randonnée, il vous présente une vue d’ensemble de votre projet web. Il vous aide à anticiper les contraintes, connaître chaque étape de conception de votre site. Et surtout, vous définissez clairement votre point d’arrivée avant le démarrage des activités. Souhaitez-vous bien comprendre les avantages d’avoir un cahier pour son projet ? Bien. Découvrons les deux grands bénéfices d’un cahier de charges création de site.

Un outil de communication

La rédaction du cahier des charges sert à formaliser les besoins. Lorsque vous donnez des spécifications sur votre projet, vous énoncez clairement les prestations attendues. Le cahier des charges permet donc à vos futurs partenaires de comprendre comment ils peuvent vous accompagner.

Vous partagez l’information de façon équitable à tous les niveaux et vous gagnez du temps sans faire de longues répétitions ennuyeuses. Vous évitez également des conflits liés aux malentendus, pour une équipe motivée.

  • Le graphiste saura quelle règle respecter pour créer l’identité visuelle de votre entreprise. Pour ce faire, il serait intéressant d’établir une charte graphique explicite.
  • Le développeur quant à lui maîtrisera les contraintes de réalisation dont il doit tenir compte pour répondre au cahier. Sa mission peut être de choisir le meilleur CMS pour optimiser votre site internet ou votre application web.
  • Le concepteur graphique aura pour mission de veiller à l’aspect esthétique et à l’ergonomie du site. Il devra penser aux besoins des utilisateurs.
  • Les exigences du cahier des charges création de site peuvent amener le rédacteur à s’occuper de la création des contenus selon une ligne éditoriale. Ce faisant, il emploiera un ton fidèle aux valeurs de votre marque.
  • Les référenceurs SEA et référenceurs SEO amélioreront la visibilité de votre site pour les moteurs de recherche grâce aux campagnes adwords et le référencement naturel, etc.

Le cahier des charges permet à chaque professionnel de donner le meilleur de lui-même et vous obtenez les prestations souhaitées.  

L’optimisation du planning

Rédiger les spécifications optimise votre planning

Au-delà de la formalisation des besoins, votre cahier de charges organise le déroulement de votre projet digital. Admettons que vous travaillez avec une agence de création de site web suivant un cahier de charges. Vous souhaitez ouvrir un site e-commerce optimisé pour le référencement naturel.

Que va-t-il se passer ? Eh bien, grâce au cahier, vous décomposez les étapes clés de la conception. Ce document de référence présente un contenu prévisionnel qui vous dévoile les coûts et le temps de livraison des missions. Vous pouvez suivre un cahier pour déterminer quand votre projet connaît un retard ou savoir si tout va bien. Il est de ce fait important de se focaliser sur l’essentiel pour faire votre cahier de charges création de site.

Comment rédiger un bon cahier de charges pour le web ?

Vous avez besoin d’écrire un cahier des charges marketing digital ? Vous désirez créer un site responsive pour développer votre marque ? Vous l’avez compris, la rédaction du cahier des charges participe à la gestion du projet. Pour établir un cahier, commencez par vous poser les bonnes questions. Cela paraît très simple, pourtant, c’est la clé de votre réussite digitale.

En effet, vous ne créez pas un site internet pour votre propre plaisir. Vous le faites pour atteindre une cible. Cherchez à savoir quels sont ses besoins spécifiques et examinez son comportement en ligne. Ce n’est qu’après ces étapes que vous pouvez adapter votre solution à ses besoins. Vous vous dites peut-être que vous avez déjà votre entreprise qui marche bien dans la vraie vie, pourquoi devriez-vous prendre par ces étapes ? Rassurez-vous, ce n’est pas pour vous faire perdre du temps. Au contraire, vous gagnez en efficacité.

Grâce à cette démarche, vous faites la part des choses. Vous distinguez la réalité de la vie virtuelle. De plus, l’expression des besoins devient plus facile lorsque vous connaissez tous ces détails avant de rédiger un cahier de charges création site.

Faites simple. Si vous avez du mal à rédiger les cahiers de charges, confiez cette mission à une entreprise réputée. À cet effet, SEO.fr est une agence de création de site internet qui peut vous aider à écrire un cahier des charges. Elle prend en charge la réalisation de votre cahier et vous livre les prestations attendues. Vous vous sentez peut-être capable de vous occuper vous-même de la rédaction du cahier ? Parfait ! Inspirez-vous d’un exemple de cahier de charges pour la création disponible en ligne. Cela vous aide à structurer les différentes parties.

Une question SEO ?
Julia vous aide

7 ans d’expertise dans le marketing digital

Les 7 différents éléments indispensables

1. Exposition des informations de l’entreprise, vos projets et vos objectifs

En guise d’introduction, un bon cahier de charge doit présenter le contexte du projet. Que ce soit pour la création ou la refonte de site, cette partie du cahier explique les enjeux. Elle permet à votre agence de création de site internet ou à vos prestataires de savoir qui vous êtes et ce que vous souhaitez réaliser. Les bonnes questions à se poser ? À cette étape, pour bien rédiger le cahier de charges création de site, parlez de vous.

  • Qui êtes-vous ? Donnez le nom de votre entreprise, votre secteur d’activité, vos valeurs, votre capitale sociale, vos cibles et vos concurrents.
  • Quel est votre projet web ? Écrivez dans le cahier des charges si vous souhaitez faire une refonte de site ou la création d’un nouveau site. Quel que soit ce que vous envisagez de créer, précisez le CMS, les extensions, l’hébergement, la deadline et vos cibles (B2B ou B2C).
  • Que comptez-vous réaliser avec votre site ? Ici, il faut spécifier vos objectifs, les activités du site, les résultats souhaités, etc.

2. Description de l’architecture du site

À cette étape de la rédaction du cahier, soyez clair, car une bonne structure de site améliore fortement le taux de conversion. Si vous disposez de spécifications fonctionnelles détaillées de votre projet, mettez cela dans votre dossier d’appel d’offres. Que faire ? Réalisez un schéma qui met en avant l’arborescence de votre site et renseignez le nombre de pages. Bien que ces différents aspects du site soient évolutifs, vous devez néanmoins les écrire pour éviter les omissions, chaque détail compte.

Pour le volet contenu, spécifiez vos besoins : articles de blog ? Vidéos ? Images ? e-book à télécharger ? Aimeriez-vous vous faire assister pour la rédaction de contenu ? Mentionnez-le dans votre cahier de charges création de site. À quel rythme voulez-vous publier ? Quelles sont vos ressources humaines nécessaires pour la réalisation du projet ? Un chef de projet ? Des développeurs ? Des graphistes ? Vous avez compris l’idée ? Dans le cahier des charges, faites une liste exhaustive de vos besoins en matière de contenu. Création de pages. Précisez les différents acteurs disponibles et ceux que vous cherchez.

3. Description graphique et ergonomique du site

Ne rédigez pas cette partie du cahier des charges webdesign sans penser à l’expérience d’utilisateur et à votre image de marque. En effet, les éléments graphiques et l’ergonomie du site impactent fortement le temps de navigation, la fidélisation, la conversion. Cela joue aussi sur votre branding.

Pour ce faire, indiquez dans un premier temps tous les éléments graphiques importants dont vous disposez. Avez-vous déjà une charte graphique, une identité visuelle, des maquettes ? Voulez-vous les réutiliser ou créer de nouveaux modèles ? Combien de création votre webdesigner doit vous soumettre dans le cadre du projet ? Soyez explicite pendant l’établissement du cahier des charges.

Permettez à votre agence de création de site web de bien comprendre vos besoins. Si possible, fournissez une liste de concurrents en guise de sources d’inspiration. Définissez vos exigences concernant le graphisme. Visez l’efficacité lorsque vous rédigez un cahier des charges création de site. Vous pouvez demander à votre prestataire d’utiliser la parallaxe pour attirer l’attention des visiteurs et vous démarquer.   

En ce qui concerne l’ergonomie de votre site, le cahier des charges doit insister sur :

  • Simplicité (le flat design est un atout).
  • Lisibilité
  • Navigation
  • L’aspect responsive, etc.

4. Les fonctions du site

À ce stade de la conception du cahier des charges, faites une analyse fonctionnelle du site internet. Par ailleurs, vous pouvez spécifier les offres de votre vitrine web aux utilisateurs. Décrivez les éléments visibles tels que les vidéos, les formulaires de contact, etc. Veillez à aborder les fonctionnalités pertinentes de votre CMS.

5. Les techniques du site

C’est le moment de parler des contraintes techniques liées à votre projet de création de site ou de refonte de site. Pour bien rédiger cette partie du cahier des charges, évoquez d’abord vos exigences en ce qui concerne l’accessibilité du site. Souhaitez-vous que votre développeur se base sur les normes Web Content Accessibility Guidelines (WCAG) pour vous créer un site avec un haut niveau d’accessibilité ? Exprimez vos besoins.

Ensuite, posez-vous les bonnes questions sur la comptabilité du site. Quels sont les navigateurs et les appareils qui peuvent prendre en charge votre site ? Votre plateforme sera-t-elle responsive ? Avez-vous des technologies prioritaires ou des langages informatiques ? Quelles sont vos exigences en matière de CMS ? Préférez-vous un logiciel de gestion ? Quels CRM et logiciels ERP conviennent à votre projet ? Aimeriez-vous utiliser des extensions en particulier ?

Enfin, donnez des spécifications sur l’hébergement du site et ses performances. Gardez à l’esprit que la vitesse de chargement constitue un facteur déterminant pour le référencement naturel. De plus, ce critère impacte la navigation et l’expérience d’utilisateur. Privilégiez donc un hébergeur web qui répond à vos attentes et aux exigences des cahiers des charges.

6. Demandes additionnelles

Vous voulez bien répartir les missions et réaliser votre projet à temps ? Si oui, votre cahier de charges création de site doit mentionner les tâches complémentaires que votre agence web doit prendre en charge. De quoi s’agit-il exactement ?

  • Création de contenus web (rédaction web, production des images et vidéos)
  • Prise en main des modifications et des mises en page
  • Suivi et optimisation du SEO et des campagnes Adwords, etc.

7. Planning (prévisionnel)

Rédiger un cahier des charges création de site sans indiquer votre budget maximal et les délais du livrable est contre-productif. Évitez cela. Écrivez votre investissement global et donnez le planning. Ainsi, vous aurez une organisation parfaite pour la réussite de votre projet.

Vous souhaitez travailler avec notre agence ?

--> -->