Indexation des images

Agence SEO.fr > Informations SEO > Indexation des images

Longtemps le parent pauvre du SEO, le référencement de clichés, illustrations et photos dans Google Images permet pourtant de renforcer la visibilité d’un site web, tout en diversifiant l’origine de son trafic. Comment optimiser l’indexation de ses images dans les moteurs de recherche, et plus particulièrement dans Google ?

Quel critères pour une bonne indexation des images dans Google?

Contenu unique, format adapté, expérience utilisateur, le référencement des images dans Google Images suit des guidelines qui sont finalement très proches des consignes générales du géant du Search pour une bonne visibilité dans ses résultats.

Aucun moteur de recherche n’est actuellement en mesure d’interpréter ce que représente une photo ou une illustration. Il va donc s’appuyer pour cela sur un certain nombre d’éléments, le premier d’entre eux étant le nom attribué au cliché.

Il est donc essentiel de définir celui-ci avec le plus grand soin, de manière à ce qu’il incorpore un nombre restreint de mots-clés permettant au moteur de comprendre de quoi il retourne.

Exemple : si l’on prend une photo pour illustrer l’indexation dans Google Images, il peut être bon de la nommer indexation-images-google.jpg, en lieu et place d’ IMG124326.jpg qui ne signifie rien.

Les attributs ALT sont utilisés par les services destinés aux personnes souffrant d’une déficience visuelle. Ils permettent également aux moteurs de recherche d’affiner la compréhension de la thématique de votre image. Dans un cas comme dans l’autre, il est donc essentiel de soigner le contenu de la balise ALT en y ajoutant quelques mots-clés explicites. Dans l’exemple précédent, on pourrait la compléter en indiquant « référencement dans Google Images ».

Attention : le contenu de la balise ALT doit être explicite, tout en restant succinct. Il ne faut pas tomber dans l’excès inverse, ce qui pourrait être interprété comme du keyword stuffing (bourrage de mots-clefs), et donc comme une tentative de manipulation des résultats.
Exemple de texte alternatif à ne pas reproduire : « Google Image, indexation images, comment indexer image, balise ALT, image SEO ».

Les images sont des éléments relativement lourds qui peuvent considérablement augmenter le temps de chargement d’une page, notamment sur smartphone. Priorisant l’expérience utilisateur, Google rappelle dans ses directives que les dimensions et le poids de chaque illustration doivent être adaptés au terminal servant à accéder à la page web, en particulier pour les mobiles.

Il est donc primordial :

  • d’opter pour un format standard type .JPG, .PNG ou .GIF ;
  • de privilégier les images dont la largeur est au moins de 800 pixels quand c’est possible ;
  • de spécifier via l’attribut srcset qu’il existe plusieurs dimensions d’une même image ;
  • de réduire le poids de ces médias, notamment grâce à la compression.

L’utilisation des données structurées peut favoriser l’apparition de vos images dans les résultats enrichis sur Google Images. Il s’agit là d’une opportunité pour se différencier face à la concurrence, notamment pour l’e-commerce.

Comme le souligne Google lui-même dans son guide des bonnes pratiques relatives aux images, il ne suffit pas d’ajouter une photo pour que celle-ci soit indexée, qui plus est en bonne place. Sa pertinence par rapport au contenu et son emplacement doivent également être optimisés. Les illustrations doivent ainsi être positionnées au plus près du texte qu’elles illustrent, ce qui est somme toute logique.

Le Centre d’aide Search Console souligne par ailleurs qu’il est bon d’ajouter une légende pertinente.

Tout comme il dégrade la visibilité SEO des pages web affichant du contenu dupliqué, Google en fait de même pour ce qui est des images. Sous le couvert d’une meilleure expérience de ses utilisateurs, celui-ci priorise donc l’affichage des images originales.

L’utilisation de clichés maintes fois employés ne permet donc pas en théorie d’accéder aux meilleures places dans Google Images, et donc au trafic que ceux-ci sont à même de générer.

Les « Google Bot » ne disposent que d’un temps limité pour crawler le contenu de votre site. Pour faciliter le travail des robots, il est donc recommandé d’intégrer les images que vous souhaitez voir indexées par le moteur de recherche dans un Sitemap.

L’optimisation et le référencement d’images sont un potentiel de positionnement et de trafic puissants. Il faut par contre prendre en compte que toutes les images de votre site n’ont pas forcément d’intérêt à se positionner.
Un antiquaire sera intéressé à montrer ses meubles sur Google Images, alors qu’un avocat ne gagnera rien à référencer son illustration provenant d’une banque d’images symbolisant son standard téléphonique.

Prenez donc la mesure de chaque image de votre site internet, et vous pourrez voir si elle vaut le coup d’être mise en avant.

Si vous souhaitez améliorer le référencement de vos images et acquérir un trafic avec ces médias, prenez contact avec nos consultants pour un SEO sur vos images.

Vous souhaitez travailler avec cette équipe ? Nous sommes prêts !

01 69 21 21 96