Nom*

Site internet*

E-mail*

Téléphone*

Agence SEO » Blog SEO » Un SEO Camp 2015 à Dijon délirant, joie et bonne humeur !

Un SEO Camp 2015 à Dijon délirant, joie et bonne humeur !

13 janvier 2015
VictorV

Un grand merci à toute l’équipe pour votre bénévolat et votre accueil à Dijon !
@HasniSEO @Beunwa (divioseo.fr) @priscillien @Nat33_ @Missmartinirose

seoCamp01

« La part du SEO dans les métiers du web : Mettez du bon sens dans votre gestion de projet »

PAR FREDERIK BOBBET – @DOEURF

thibautweill

par @taiphan

Fréd nous a parlé de l’intégration du référencement dans les différentes étapes d’un projet web. Souvent les clients et les agences placent le SEO en dernière place et quand le projet nous arrive il faut :

  • Créer une stratégie de mots-clés
  • Mettre le site aux normes SEO
  • Réécrire les textes
  • Refondre l’arborescence

Pour éviter les surcoûts que cela représente, voici les différentes étapes d’un projet et les points de contact avec le SEO :

1. Commercial :

Il est important que les commerciaux récupèrent correctement les premières infos, informent du SEO au client et ne lui donnent pas des fausses expectatives. Il doit avoir une bonne communication de l’information : le référenceur ne doit pas à poser au client des questions que le commercial a déjà faites.

2. Webmarketing :

Les webmarketeurs doivent élaborer une stratégie main dans la main avec le SEO, définir les objectifs, identifier les personas et définir une stratégie de mots-clés.

3. Infrastructure :

Celle-ci doit être optimisée dès le début et se concentrer sur la disponibilité, les DNS, le monitoring, le hacking, la vitesse, le cache, le temps de résolution et les CDN.

4. Développement :

Le développeur doit surveiller plusieurs aspects :

  • Crawler le site, pas de code de status supérieur à 299
  • Surveiller les URLs, pas de contenu dupliqué et attention aux paramètres GET
  • Utiliser une bonne structure pour le PR
  • Surveiller les liens et les ancres
  • Faire l’optimisation on-page : title, Hn, …

5. Rédaction :

Il faut créer un plan éditorial en accord avec la stratégie de mots-clés. Le rédacteur ou rédactrice doit avoir une compréhension de la sémantique statistique (alyze.info), bien utiliser les Hn, tenir compte de la densité des mots-clés, être familier avec la pyramide inversée de contenus et avoir des notions de transformation.

6. Design :

Le design doit servir à donner de la confiance à l’internaute.
Le design ne doit pas poser des problèmes d’accessibilité.
Utiliser les tests A/B.
Être sensible à l’UX et à la conversion.

7. Intégration :

Pas de lien interne vers 301, 302, 400, …
Attention aux poids des images
Le Hn n’est pas un élément de mise en forme comme les sidebars de WordPress semblent penser.
Réduire le head (CSS, JS, …)
Ne pas cacher des HN
Limiter la distance entre le <body> et le contenu

8. Analytics :

Les principaux points à surveiller sont :

  • L’audience SEO
  • Les pages de destination
  • La conversion du trafic SEO

Pour le PowerPoint de présentation rendez-vous sur trikaya.fr !

« Rien Comprendu à Google, ne pleurez pas ! »

PAR XAVFUN – @XAVFUN

Nat33_

par @Nat33_

Conférence hors normes dont la prise de notes a été très difficile aussi bien par l’hilarité générale que par les secrétaires de xavfun. Voici ce qui a pu être sauvé :
Si on n’est pas pote avec Google il nous reste pas mal de leviers :

  • Les réseaux sociaux
  • Les vidéos sur Youtube ou Vimeo. On peut publier des powerpoints
  • Les publicités payantes de Facebook et de Twitter
  • La création de plein de profils sociaux
  • Les profils sur des sites de rencontres permettent la création de liens qui peuvent donner du trafic (Tinder).
  • Participer à des forums de discussion
  • Répondre à des questions sur des blogs

« Chercher et supprimer efficacement les liens toxiques »

PAR FRANCK MAQUINAY – @REFERENCEMENTEX

taiphan(2)

par @taiphan

Franck a fait un retour des expériences de l’agence seo.fr concernant les pénalités Pingouin.
Après le traitement de 60 cas de sites pénalisés, la principale cause est sans doute l’optimisation des ancres.
Mais quand le trafic du site chute, ne pensez pas automatiquement à Pingouin. Faite la checklist des causes possibles :

  • Problème d’hébergement
  • Refonte du site
  • Changement d’urls
  • Oubli du tracker sur des pages
  • Erreur dans le fichier robots.txt
  • Configuration du script de tracking
  • Mauvaise gestion des redirections
  • Changement dans les SERPs
  • Un SEO revanchard
  • etc…

Si malgré tout la pénalité à cause des liens est confirmée, récupérez vos backlinks et passez à l’analyse. Il y a des solutions payantes allant de 99€ à 1 999€ par mois. Sinon, vous pouvez travailler avec un tableur et beaucoup de volonté ou utiliser SEOCleaner qui est gratuit. (Téléchargement ici).
Comment identifier un mauvais lien ?
Il y a 3 questions à se poser :

  • Est-ce que j’aurais mis un lien sur cette page ?
  • Est-ce que j’irais cliquer sur ce lien ?
  • Est-ce que l’ancre du lien est optimisée ?

Puis analyser le domaine grâce à SemRush / Insights.
Théorie de l’obsolescence des liens.
Les liens perdent de leur poids au fur et mesure des années. Selon un autre avis, les liens perdent du poids mais l’historique du lien joue un rôle important qui peut lui redonner de la puissance.

Pour finir, le PowerPoint de la présentation :

« La rédaction web au service de la longue traine »

PAR KARIM EDOUARD – @KATSEO21

taiphan(3)

par @taiphan

Si la conférence de XavFun avait été déjantée, celle de Karim a été un véritable OVNI hors normes. Difficile de retranscrire les émotions que Karim a provoqué dans l’audience, mais j’ai encore mal aux yeux de sa démonstration de l’importance des couleurs … :)
Quand j’ai récupéré la vision j’ai pu recopier ceci :
Un contenu qualifié est un contenu thématisé :

  • Compte-rendu
  • Reportage
  • Interview
  • Portrait
  • Enquête

La densité des mc est fonction de l’internaute, de la thématique, de la concurrence, de la plateforme.
Le contenu doit être lisible pour les humains et il doit avoir une hiérarchie sémantique. Il faut balayer le sujet du site et toutes les expressions connexes.
Se poser des questions sur le niveau de langage, la simplicité des mots, la longueur des phrases.
Pourcentage de titres et intertitres : inférieur à 5% du corpus.
Il est intéressant de travailler avec les mots de liaison :

  • Vélo en Bourgogne
  • Vélo sur Bourgogne
  • Vélo en région Bourgogne

Chef d’œuvre visuel de la conférence Dijonnaise :

« L’évolution du netlinking chez Google, la popularité au cœur du système »

PAR PAUL SANCHEZ (impactseo.fr) @SEOBLACKOUT ET LAURENT BOURELLY (laurentbourrelly.com) – @LAURENTBOURELLY

xavfun

par @taiphan

A l’époque d’Altavista on pouvait mettre « mp3 » dans la balise keywords d’un site de mariage pour avoir du trafic.

Google a changé la donne avec son système basé sur les liens. Mais c’est aussi sa faiblesse. Le filtre Pingouin, est surtout un succès de guerre psychologique.

Fondamentaux :

  • Ancres non optimisées 80/20
  • Mettre les mots-clés autour de l’ancre.
  • Soigner l’environnement du lien. Cooccurrences.
  • Prendre en compte la diffusion dans le temps des liens.
  • Chercher des liens de sites avec autorité.
  • Chercher des liens qui donnent du trafic (mieux vaut un nofollow avec du trafic que l’inverse. Le trafic est un p*t**n de signal)
  • Varier les sources et les emplacements

Le meilleur lien est celui qui vient d’un site qui ranke déjà.

Utiliser plusieurs personas sur son PC – Digital footprint

Installer plusieurs environnements sur son PC. Mettre Chrome et tout le nécessaire pour que Google trace bien cette persona.

Un lien dans un commentaire peut avoir une valeur différente en fonction de qui le fait : M Rachat de crédit ou quelqu’un de totalement « innocent ».
Et surtout populariser ses profils.

Money site

Avoir plusieurs money site et les protéger avec des sites intermédiaires. Utiliser des redirections dès qu’ils rankent.
Utiliser des sites expirés dans la thématique.

« SEO is not enough : les 7 règles d’or pour augmenter le taux de conversion sur son site web »

PAR PAUL EVANS

silveredenis

par @silveredenis

Paul nous a présenté les principales règles à tenir en compte si on veut un site qui convertisse.
Le taux de conversion = objectifs réalisés / visites
Les objectifs sont la vente, le taux de clic, le taux de remplissage d’un formulaire, les contacts téléphoniques, le téléchargement de fichiers.

1. Performance, time is money

Le temps de téléchargement est de très loin le facteur de conversion le plus important. Avec les connexions rapides les seuils d’attente sont encore plus réduits. D’après Amazon, +1 seconde = -7% à -10% de conversion.

La vitesse a un impact sur :

  • KPI
  • Taux de rebond
  • Taux de sortie
  • Engagement
  • N° pages vues
  • Satisfaction client

Pour Amazon 100ms représente 1 million de CA.

Que faire ? Réduire le nombre de requêtes, faire des sprites, optimiser les images, combiner CSS, JS, gérer le cache navigateur, réduire les pubs, progressive download, optimiser les requêtes en BDD, CDN

2. Impact visuel

D’après Google, l’internaute a sa première impression du site en 50ms.
Chercher l’effet « whauh, je veux ça ! »
Utiliser des images grandes et puissantes.
Montrer le produit ou service dans un contexte qui correspond au besoin identifié chez l’internaute (empathie).

3. UVP : Unique Value Proposition

Répondre à ces 3 questions :

  1. Pourquoi rester sur votre site et ne pas aller chez les concurrents ?
  2. Que proposez-vous qui correspond à mon besoin ?
  3. Quels sont les bénéfices de votre produit ?
  4. Conversion Focus : 1 objectif par page

Ne pas distraire, être simple et clair.
Grands boutons pour le CTA en contraste avec la charte graphique globale.
Utiliser des landing pages pour réduire le bruit : less is more.
Attention span :

  • 2000 : 12 secondes
  • 2013 : 8 secondes
  • A gold fish : 9 secondes

5. Confiance :

Plus de confiance = plus de conversion. C’est une notion subjective. Il faut respecter les best practices :

  • Éléments de garantie
  • Qui êtes-vous?
  • Témoignages
  • Ratings
  • Pas une seule faute d’orthographe
  • Pas de bugs
  • Logo professionnel
  • Récompenses

6. Gérer les attentes

Accompagner l’internaute quand il attend :

  • Pas d’écran blanc
  • Barre de progression
  • Accompagner même dans les erreurs
  • Anticiper l’accompagnement : FAQ paiement dans le sidebar par exemple.

7. Méthodologie :

Évolution constante :

  1. Analyse et hypothèse (analytics, test utilisateur, retours SAV)
  2. Prototypage (wirefames, maquettes)
  3. Testing (AB ou multivarié, test utilisateur)
  4. Mise à jour (Déployer la version gagnante, rincer)
  5. Répéter

Analytics nous dit ce qui se passe sur un site.
Les tests utilisateur, nous disent pourquoi. Investir dans au moins 10 test : 200-300€

Le slideshare de la présentation :

Article rédigé par @tiropcom

Un SEO Camp 2015 à Dijon délirant, joie et bonne humeur !
4.4 (88.57%) 7 votes

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs indiqués avec un astérisque sont obligatoires.

10 questions Posez votre question

EditoduWeb
9 février 2015 5 h 31 min

Je regrette de ne pas avoir pu être à ce SeoCamp de Dijon mais apparemment il ne m’est pas encore possible de me dédoubler et ce malgré les enseignements de Karim lors de session cam en slip…
Merci à vous donc pour ce récapitulatif bien sympathique pour les pauvres gens comme moi qui n’ont pas eu le plaisir d’y assister.

Répondre
Poptrafic
5 février 2015 8 h 13 min

Merci pour ce résumé ultra complet. Bref, c’est tout le travail du référenceur et les clés de la réussite qui ont été abordés durant ce SEO camp. Un évènement riche en conseils et en astuces. J’ai surtout retenu la meilleure façon d’intégrer le référencement dans un projet web. Le référencement doit être inclus dès le début du travail, dès la phase de prospection en l’occurrence, et non pas à la fin. Ce serait une perte de temps et d’argent.

Répondre
Alexandre
22 janvier 2015 11 h 25 min

Merci pour ce résumé plus que satisfaisant de cette édition 2015. Et on voit bien que l’ambiance était au rendez-vous à travers tous ces clichés. En tout cas, merci à toute l’équipe d’avoir supportée l’avenir du SEO pour cette année et pour les années à venir.

Répondre
David Steiner
20 janvier 2015 10 h 31 min

Merci bien pour ce retour complet,
Les intervenants étaient intéressants et l’ambiance chaleureuse. 2 bons points quand on connait le contexte dans lequel on était ce 10 janvier.
@Marian : le + rapide sera le mieux, mais c’est vrai que la tendance semble s’orienter vers 2 secondes ou moins, pas toujours simple lorsque l’activité du client impose de beaux et grands visuels (thématiques Voyages par ex)…

Répondre
Marian
14 janvier 2015 12 h 57 min

Merci Franck pour ce résumé, une bonne journée riche en rencontre aussi bien pendant l’événement, que pendant les pauses et le repas du soir. Beaucoup de discussions, d’échanges et de partage.

La première conférence de Fred était pas mal pour rappeler certaines choses mais il l’a dit c’est le monde des bisounours car en réalité c’est souvent très difficile d’avoir tous les éléments en amont, les textes sont modifiés jusqu’à la production avec des changements plus ou moins impactant sur le design (surtout dans les plus gros structures).

Par contre je trouve un peu dommage la révélation de quelques spots intéressants et peu utilisés, de plus cités dans l’article mais bon il faut aussi avoir plus qu’un coup d’avance pour rester devant. C’est le SEO tout simplement, toujours repousser ses limites.

Pour la dernière conf, Paul a indiqué 3 à 4 secondes, j’avais souvent entendu parler de moins de 2 secondes à 1 seconde ?

Ravi d’avoir fait ta connaissance IRL en tout cas. A une prochaine

Répondre
seo.fr
seo.fr
14 janvier 2015 14 h 51 min

Au niveau de la vitesse de toute façon le plus rapide sera le mieux :-) Avec ce site par exemple c’est toujours google analytics qui ralenti !

Voir http://tools.pingdom.com/fpt/#!/D6eJV/http://www.adifco.fr/

Si quelqu’un a une solution pour que google analytics ne soit pas en retard, n’hésitez pas !

Fabien
13 janvier 2015 22 h 58 min

Un Seo Camp de plus merci pour ce compte rendu tu as pas la vidéo de ta première conférence ?
je viens de télécharger Seocleaner je vais pouvoir le tester et te faire un retour merci au dev.

Répondre
Aurélien
13 janvier 2015 17 h 48 min

Ça fait plaisir d’avoir pu te parler Franck !

On attend toujours l’astuce, je ne l’ai pas vu dans le compte-rendu :p

Répondre
SEOklm
13 janvier 2015 17 h 35 min

Merci pour ce recap très complet des différentes conf de ce SEO Camp ! :) Et effectivement comme indiqué dans les 7 règles d’or pour augmenter son taux de conversion, le design ne doit pas poser des problèmes d’accessibilité à l’internaute… Pour avoir parcouru de nombreux site ou l’UX et le webdesign n’allaient pas de pair !

Patrick Insdigbord

Répondre
@Doeurf
13 janvier 2015 16 h 33 min

Merci pour ce compte rendu très complet de cette journée qui était vraiment un soulagement à la suite d’évènements lourds à porter. On a vraiment bien rigolé avec des conférenciers et un public fort sympathique.
Encore merci à tous, ça m’a vraiment fait du bien.

Fred

Répondre