Notre actualité

Comment vendre des produits sur mesure en ligne avec Magento ?

Magento est historiquement le CMS e-commerce le plus adapté pour la vente de produit et services sur-mesure en ligne.
En intégrant de manière native les options de configurations, de langues ainsi que la gestion multi boutiques, Magento a su dès son lancement montrer une certaine flexibilité par rapport à ses concurrents.
Même si aujourd’hui, l’ensemble des acteurs du marché semble s’adapter et rattraper leur retard, de nombreux e-commerçants continuent à se tourner vers Magento et abandonner leurs boutiques <bold »>Prestashop ou Woocommerce(ne parlons même pas de wizishop !).
Si l’épineuse question de la vente sur mesure en ligne vous taraude, n’ayez plus d’inquiétude !
Nous allons voir ensemble ici comment créer ce type de produit très simplement sur votre boutique Magento

Utilisez les configurations natives de Magento

Magento propose de base un large champ de possibilité quant à la gestion des services / produits de votre boutique en ligne.
Si votre offre est personnalisable, même de manière très détaillé, cela peut vous convenir.

Les différents types d’attributs sous Magento

Un attribut est une caractéristique-type de l’offre que vous vendez sur votre boutique.
Plus votre offre comprend des attributs, plus elle peut être personnalisable. Le système d’attribution de Magento est très poussé, et peut même se décliner en jeu ou groupes d’attributs.

L’attribut (attribute) sur Magento

Imaginons par exemple que vous vendez des chaussures.
Certains attributs sont facilement imaginables :

  • La pointure
  • La couleur

Attention toutefois : un attribut est une caractéristique de votre produit. Il englobe un certain nombre de valeurs que vous définissez vous-même (ici, les différentes pointures de chaussures disponibles).

Pour créer un attribut, il faut vous rendre dans votre back-office, onglet catalogue > attribut > gérer les attributs.
En cliquant sur le bouton « Ajouter un attribut », une nouvelle fenêtre va s’ouvrir. Vous pourrez alors configurer votre nouvel attribut en toute liberté.

Vous pouvez par exemple décider ici si l’attribut est obligatoire pour chacun de vos produits ou service avec les onglets :

  • « valeurs requises » : oui
  • « validations requises » : oui
  • « s’applique à » : tous les types de produits

En renseignant ces champs de cette façon, tous vos visiteurs seront obligés, dans notre exemple, de renseigner leur pointure pour finaliser l’achat.

Les jeux d’attributs (attribute sets)

Lorsque vous vendez différents types de produits et/ou de services sur votre boutique en ligne, il est possible que certains attributs ne s’appliquent qu’à un seul type de produit, tandis que d’autres s’appliqueront à tous les produits sauf un.
Regrouper les attributs par catégorie, voilà à quoi servent les jeux d’attributs !

Reprenons notre exemple d’e-shop de chaussures tendance.
Admettons que votre boutique rencontre le succès qu’elle mérite, et que très vite, vous ajoutiez désormais deux nouveaux types de produits sur votre boutique : les t-shirts et les bijoux (en l’occurrence des bracelets).
Voici désormais vos catégories de produits et leurs attributs :

    Chaussures

  • Pointure
  • Couleur
    T-shirt

  • Taille
  • Couleur
    Bijoux (bracelets)

  • Couleur du métal

Tous ces attributs sont obligatoires pour passer commande.
Mais ils ne sont pas obligatoires pour tous les types de produits.
Pour gérer vos jeux d’attributs, rendez-vous dans votre back-office, onglet catalogue > attributs > Gérer les jeux d’attributs.
Cliquez sur « Ajouter un jeu d’attribut »
Vous devrez ensuite créer un Nom, et indiquer sur quelle catégorie votre groupe sera basé.
Par exemple, si vous créez un jeu d’attributs « Chaussures », il pourra être basé sur les catégories « chaussures ».

Vous pourrez ensuite regrouper tous les attributs inhérents à la catégorie :

Les produits configurables

Magento propose par défaut plusieurs types de produits possibles :

  • Les produits simples
  • Les produits groupés
  • Les produits packagés
  • Les produits virtuels
  • Les produits téléchargeables
  • Les produits configurables

Les produits simples :
Comme leur nom l’indique, les produits simples sont des produits basiques : entendre par là qu’ils ne sont absolument pas personnalisables.
Si vous vendez par exemple un paquet de stylos rouges, la couleur des stylo, le nombre de stylos dans le paquet ou leur taille ne sont pas de critères possibles.
Vous vendez seulement un paquet de stylos rouges, il s’agit donc purement et simplement d’un produit simple.

Les produits groupés :
Il s’agit ici d’un groupe de produits simples que l’utilisateur peut choisir d’acheter en une fois.
Par exemple, si vous êtes une papeterie en ligne, il peut être judicieux de proposer un groupe de produits « stylos 4 couleurs + cahier de dessin A4 + protège cahier noir + trousse noire».
Chacun de ces objets peut être vendu séparément, mais il y a un intérêt à les regrouper, pour le vendeur comme pour l’acheteur.
Attention, si les produits que vous souhaitez regrouper ne sont pas des produits simples, alors il vaut mieux opter pour des produits packagés.

Les produits packagés :
Il s’agit d’associer plusieurs produits complémentaires.
Par exemple, si vous vendez des instruments de musique en ligne, on peut imaginer un package « guitare + housse + cordes + accordeur ».
L’utilisateur peut acheter le tout ou simplement un ou quelques articles du package.
La livraison peut se faire article par article ou en une fois pour tout le lot.

Produits virtuels :
Il s’agit de produits non physiques, dont l’achat ne requiert pas de frais de livraison.
Il peut s’agir par exemple d’une licence pour un logiciel, d’un abonnement à une box, à un espace cloud, un service SaaS, etc.

Produits téléchargeables :
Il s’agit de produits non physiques également, mais qui délivrent à l’acheteur une URL de téléchargement. Il s’agit notamment de musiques, films, logiciels, plugins, images, ebooks, etc.

Produits configurables :
Il s’agit du type de produit qui nous intéresse ici, car il nous permet d’aller très loin dans la personnalisation de vos produits, voire mettre en place un système d’offre sur-mesure stable (entendez par là « qui ne bug pas ! »).

Gérer les prix et frais en fonction des attributs

Les produits configurables sont des produits auxquels vous pouvez ajouter des variantes.
Par exemple, dans le cadre de la vente de t-shirts, vous pouvez proposer des variantes de taille, couleurs, coupe, etc.

Au fait, cela ne vous rappelle rien ?
Eh bien oui, il s’agit des attributs dont nous avons parlé en première partie !
En fait, pour créer des produits ultra personnalisés, Magento va très loin, bien plus que ces concurrents.

Vous créez dans un premier temps vos attributs, qui seront automatisés et que vous pourrez réutiliser à l’infini ; puis dès que vous créez un produit, vous indiquez si celui-ci utilise les attributs que vous avez défini ou non.

Pour créer un produit configurable, rendez-vous dans votre back-office, onglet catalogue > gérer les produits > Ajouter un nouveau produit.

Une nouvelle page va s’ouvrir et vous permettre de sélectionner un ou plusieurs attributs que l’utilisateur devra renseigner pour le produit :

Vous pourrez ensuite créer votre produit configurable comme vous le souhaitez.

Côté client, l’UX est respectée, et toutes ces préparations qui peuvent dans un premier temps vous sembler casse-tête permettent en fait à vos utilisateurs de choisir les options qu’ils souhaitent à travers de simple liste déroulante, cases à cocher ou encore boutons radio.

Et le duplicate content dans tout ça ?

D’un point de vue référencement, les produits configurables vous enlèvent une grande épine du pied en limitant considérablement le contenu dupliqué sur votre boutique en ligne.
En effet, imaginons que vous vendiez un « T-Shirt Col V » disponible en rouge, bleu ou noir, et à chaque fois en S, M ou L.
Si vous rédigez seulement des produits simples, alors vous allez devoir rédiger 9 fiches produits extrêmement similaires, en créant sûrement des doublons dans votre système de gestion de stocks, balises title, etc. (même si les données SKU sont uniques sous Magento).

Il s’agit donc d’une bonne nouvelle qui vous évitera de très nombreuses modifications à effectuer dans votre fichier robots.txt et votre interface Google Search Console.

Pourtant, si les produits configurables et les options de personnalisation de produits et services sont très efficaces sous Magento, votre boutique n’est pas forcément optimisée pour les moteurs de recherche.
Il ne s’agit là que d’un seul des multiples critères nécessaires pour être visible sur Google et générer un trafic suffisant pour être rentable.

Si vous avez la moindre question ou avez besoin d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à faire appel à notre équipe d’experts en SEO e-commerce.

Poser votre question

Nom
Email
Question

Aucune question encore posée

Parlez-nous de votre projet