Notre actualité

Comment convaincre votre boss de faire du SEO ?

Parmi les dirigeants de TPE / PME n’ayant pas encore tiré parti du référencement naturel, quelques-uns ignorent encore la nature même de la discipline tandis que les autres n’ont pas conscience de tous les effets vertueux qui en découlent. En ce qui vous concerne, vous êtes certain de l’intérêt de promouvoir votre activité sur Google et ses concurrents.

Mais comment convaincre votre boss de faire du SEO ? Nous vous donnons quelques clés pour y parvenir !

Assurez-vous qu’il sache ce qu’est réellement le référencement

En premier lieu, il vous appartient d’expliquer à votre patron ce qu’est le référencement naturel ou tout au moins de lui clarifier cette notion. Encore largement méconnu de nombreux entrepreneurs il y a encore une décennie, le SEO n’est plus étranger à beaucoup de professionnels présents sur la toile en 2021. Cela étant, son réel potentiel échappe encore à des chefs d’entreprises qui n’ont qu’une connaissance sommaire de la pratique, voire pire qui ont été échaudés d’avoir investi dans ce domaine sans en retirer les effets escomptés.

Devant son écran, suggérez lui d’émettre une première requête (un mot clé ou un groupe de mots clés génériques et non ceux faisant référence à une marque) dans le moteur de recherche qu’il utilise habituellement et demandez lui de cliquer sur un résultat qu’il considère comme pertinent. Vous allez tout d’abord pouvoir vous assurer qu’il distingue bien les annonces sponsorisées des résultats organiques. Demandez-lui de renseigner une nouvelle requête et de choisir à nouveau un résultat convaincant, tel qu’il le ferait à l’accoutumée. En toute logique, votre patron devrait opter pour un site internet figurant parmi les premiers résultats naturels.

Présentez-lui des chiffres et des graphiques

Il est alors temps de lui montrer en chiffres que l’essentiel des internautes se focalisent sur les premiers résultats. Une étude a en effet révélé que ¾ (75,1%) des clics se font sur les 3 premiers liens organiques, laissant uniquement des miettes aux liens suivants.

Avec près de 70 000 requêtes effectuées sur Google chaque seconde, nous vous laissons imaginer le trafic dont certaines entreprises peuvent bénéficier en réussissant à positionner leur site web sur le podium, et ce sur de nombreux mots-clés…

Ajoutons à cela que le coût d’acquisition d’un lead par les méthodes Inbound (SEO compris) est en moyenne 61% moins cher que les méthodes traditionnelles selon Hubspot.

Et puisqu’une image vaut mille mots, n’hésitez pas à lui présenter une compilation de chiffres vantant le référencement sous forme d’infographie !

Expliquez-lui les bénéfices de ce levier sur le long terme

A la différence du growth hacking qui s’inscrit dans une stratégie d’acquisition clients très rapide, le référencement naturel nécessite d’être patient mais présente aussi l’avantage de donner des résultats probants sur la durée. Parmi les critères qui contribuent au bon positionnement des sites, on compte l’ancienneté. Les blogs, boutiques ou encore sites vitrines qui accaparent les premières places depuis longtemps dans leur domaine d’activité répondent nécessairement aux attentes des internautes. Cela se traduit notamment par un taux de clics important et certains comportements équivoques (taux de rebond faible etc.).

Et contrairement au SEA, vous n’êtes pas contraint d’investir en permanence. Effectivement, si les annonces publicitaires sont uniquement diffusées lorsque vous vous acquittez des frais de campagne, vous profitez toujours bienfaits du SEO durant un long moment si vous ne publiez pas de nouveaux contenus et si vous n’obtenez pas de backlinks supplémentaires.

Précisez-lui que le référencement s’avère utile pour tous les entrepreneurs

Si aucun de vos collaborateurs n’a déjà essayé de persuader votre boss des vertus du SEO, ce dernier a sans doute comme beaucoup de dirigeants étaient sollicités par des commerciaux œuvrant pour le compte d’agences web. Les patrons réticents leur répondent généralement que leurs entreprises n’ont pas d’intérêt à promouvoir leurs services sur les moteurs de recherche, de par leur taille ou la nature de leurs offres. Ces professionnels encore trop nombreux se trompent lourdement et il incombe à leurs salariés de leur expliquer pourquoi.

Au responsable d’une boutique ecommerce modeste, on peut arguer de l’efficacité de la longue traîne pour développer l’audience sans forcément atteindre les top positions. Au gérant d’un site marchand à destination des seuls professionnels, on doit rappeler que ce type de commerce est en pleine expansion. Selon la Fevad, les sociétés qui recouraient à une boutique en ligne pour la vente à leurs clients professionnels ont enregistrés une croissance moyenne de 24,5% en 2018.

Vous ne ciblez qu’une clientèle locale ? Et bien, vous devriez également expliquer à votre patron que les requêtes géolocalisées n’ont fait qu’augmenter au fil des ans et qu’elles permettent à toutes sortes d’entreprises de développer leur chiffre d’affaires. Il peut s’agir du commerçant qui désire attirer du monde dans son magasin comme de l’artisan qui n’attend que de recevoir de nouvelles demandes de devis !

Présentez-lui des outils gratuits utilisés par les référenceurs

Définir et mettre en oeuvre une stratégie de référencement naturel requièrent une pluralité de compétences et nécessitent des dépenses non-négligeables, à l’image de n’importe quelle campagne marketing. Pour autant, plusieurs outils très performants dont se servent tous les professionels du SEO ont l’avantage d’être gratuits. Ces mêmes logiciels ne s’adressent pas uniquement aux experts du domaine, loin s’en faut. Votre patron et vous-mêmes êtes en effet en mesure de vous familiariser avec ces solutions qui sont appréhendées chaque jour par des néophytes.

Bien entendu, vous n’avez certainement pas les compétences ni le temps pour tirer le meilleur de ces outils, mais vous êtes susceptibles tout comme ses employés d’y faire appel pour réaliser diverses actions. Nous songeons par exemple à Google Search Console, très instructif quand il s’agit d’évaluer les performances en matière d’indexation des contenus.

Il s’agit forcément aussi de Google Analytics, incontournable lorsqu’on souhaite suivre les évolutions de son audience et les pages qui sont à l’origine du plus grand nombre de visiteurs.

Quant à Screaming Frog  SEO , il s’avère notamment utile pour identifier les principales lacunes d’un site internet (balises non optimisées, contenu dupliqué etc.).

Mentionnez-lui les externalités positives du SEO

Fournir beaucoup d’efforts pour améliorer son référencement organique peut également vous être bénéfique si vous recourez concomitamment à Google Ads. En optimisant les pages de destination de vos liens sponsorisés (tel que vous le feriez sur un modèle SEO), vous vous donnez les moyens d’accroître le Quality Score. De même, vous pouvez exploiter les mots-clés (trafic naturel) qui convertissent le plus dans le cadre de vos campagnes publicitaires sur Google, et ainsi éviter de dilapider bêtement votre budget marketing.

De manière générale, les entreprises qui internalisent leur référencement ou sollicitent une agence SEO proposent des contenus plus originaux à leurs cibles. En adoptant des angles rédactionnels uniques, ils se démarquent ainsi de leurs concurrents. Par ailleurs, la mise en oeuvre d’une stratégie de référencement web implique souvent de repenser l’arborescence du site internet de l’entreprise, permettant d’améliorer l’expérience utilisateur et par conséquent de favoriser la conversion des visiteurs.

Poser votre question

Nom
Email
Question

Aucune question encore posée