Notre actualité

3 astuces pour optimiser les performances de votre site

De plus en plus, vous entendez parler de la performance web comme critère de positionnement sur les moteurs de recherche. Ce facteur regroupe plusieurs indicateurs qui permettent aux robots de Google de juger si votre site est rapide et de l’associer aux autres facteurs pour déterminer les positions de vos pages.

Il existe plusieurs facteurs qui impactent les performances des sites. Nous traiterons ici des 3 principaux : les images, le cache et le Content Delivery Network (CDN).

Pourquoi le temps de chargement est-il important ?

temps chargement

Pour optimiser les ressources, les robots de Google consacrent un temps limité sur chaque page, on appelle ça un budget crawl. Plus les pages sont optimisées, plus elles sont rapides à charger et mieux Google va les crawler.

L’une des clés pour s’assurer que les pages de votre site soient indexées et visitées par Google est donc de les présenter le plus rapidement possible aux crawlers de Google.

Optimiser les images

Les images représentent le premier facteur influençant le temps de chargement des sites web. Beaucoup de sites négligent cet aspect essentiel pour le référencement et se contentent d’insérer des images sans aucune optimisation. Il n’est pas rare de voir des personnes charger des photos directement de leurs appareils photos numériques sur leurs sites, même si celles-ci pèsent plusieurs méga octets. Pourtant, il y a des astuces simples pour y remédier.

Comment optimiser les images ?

Il existe plusieurs outils et méthodes qui vous permettent d’optimiser les images. La première astuce est «  d’enregistrer les images pour le Web » lorsque vous créez des visuels avec Photoshop. Cela permet de les optimiser automatiquement et de les adapter au Web. Il y a aussi des outils en ligne https://tinypng.com par exemple pour supprimer toutes les données inutiles qui alourdissement le poids des images.

Rien qu’en faisant ça, vous diminuez votre temps de chargement de façon importante.

Paramétrer le cache

Qu’est-ce que le cache ?

Vous avez la possibilité de stocker côté client les éléments statiques de vos pages. Par exemple : le logo. Ceci permet de diminuer le nombre de requêtes serveurs pour afficher vos pages.

Le principe est simple : lors de la première visite de la page, les fichiers statiques sont stocker sur l’ordinateur du l’internaute. A la visite suivante, la page s’affiche quasi instantanément car il y a moins de requêtes à effectuer sur le serveur. C’est un moyen puissant d’optimiser le temps de chargement.

Comment mettre en place le système de cache navigateur ?

Si votre site fonctionne avec un CMS comme WordPress, il y a plusieurs extensions permettant de créer un système de cache : W3 Total Cache ou WP rocket par exemples.

Si votre site a été créé avec un langage maison. Contactez votre webmaster pour qu’il réalise l’opération.

Utiliser un CDN

Content-Delivery-Network

Le CDN : Content Delivery Network est un autre paramètre important qui n’est pas suffisamment utilisé par les sites. Le fonctionnement du CDN est le suivant : au lieu de charger tous les éléments d’une page à partir d’un serveur unique, on passe par un réseau de serveurs situé dans de nombreux data centers à travers le monde. Pourquoi ? Plus l’internaute est loin du serveur, plus le temps de chargement sera long. A travers plusieurs serveurs, le CDN permet de délivrer les pages en cache depuis le ou les serveurs les plus proches de chaque visiteur. Votre contenu statique est donc disponible sur un maximum de d’endroit à travers le monde. Le CDN : Content Delivery Network est un autre paramètre important qui n’est pas suffisamment utilisé par les sites.

Le fonctionnement du CDN est le suivant : au lieu de charger tous les éléments d’une page à partir d’un serveur unique, on passe par un réseau de serveurs situé dans de nombreux data centers à travers le monde. Pourquoi ? Plus l’internaute est loin du serveur, plus le temps de chargement sera long. A travers plusieurs serveurs, le CDN permet de délivrer les pages en cache depuis le ou les serveurs les plus proches de chaque visiteur. Votre contenu statique est donc disponible sur un maximum de d’endroit à travers le monde.

Avec ces trois astuces, vous êtes sûrs d’optimiser les performances de votre site. D’autres techniques peuvent être mises en place pour aller plus loin dans l’optimisation : cache serveur, sprites CSS, etc. Mais si vous mettez en place celles que nous avons traitées dans cet article, vous avez déjà fait l’essentiel du travail.

Poser votre question

Nom
Email
Question

Aucune question encore posée

Parlez-nous de votre projet