Nom*

Site internet*

E-mail*

Téléphone*

Comment choisir un nom de domaine ?

SEO.fr » Guide du SEO » Comment choisir un nom de domaine ?

Sur les moteurs de recherche ou au niveau de votre communication, le nom de domaine est le premier élément visible de votre site ! En plus d’être un élément fondamental en termes de communication, le NDD (acronyme de Nom De Domaine) fait parti des paramètres pris en compte par l’algorithme de Google pour le référencement. Vous hésitez entre plusieurs noms pour votre site Internet ou vous n’avez pas encore d’idées ? Voici quelques pistes pour vous aider à faire votre choix.

Un brainstorming, étape indispensable pour trouver un nom de domaine pertinent

Les questions à se poser quand on veut trouver un nom de domaine

Quelle extension choisir ?

Avant de parler du nom de domaine, il faut déjà se poser la question de l’extension – c’est à dire la partie qui vient après le nom (.com, fr, .org, .net, …) – que l’on souhaite choisir.

L’extension .com est l’une des plus anciennes extensions de domaine. C’est aussi la plus utilisée et la plus reconnue. Pensez-y un instant: plus de 2/3 des sites Internet ont une extension en .com.

Google accorde toujours sa confiance à cette extension et c’est la plus naturelle. Un internaute qui cherche un site web tapera naturellement le .com en premier.

Les autres extensions largement utilisées sont celles qui font référence à une langue ou à un pays ( .fr, .it, .de, .ch, …). Si vous choisissez cette option, mieux vaut tout de même souscrire à la version .com, pour qu’elle soit réservée, même si vous ne comptez pas l’utiliser, pour ne pas vous faire copier et éviter la confusion. Vous pouvez aussi faire une redirection d’une version à l’autre pour que l’internaute tombe sur votre site dans tous les cas.

Quelle longueur optimale pour votre NDD ?

Quand il s’agit de chercher un nom, il faut aussi penser à la longueur. La longueur maximale pour un nom de domaine est de 59 à 63 caractères (en fonction de la compatibilité des navigateurs), pourtant, rares sont les NDD de cette longueur.

En effet, l’intérêt est que moins un nom de domaine a de caractères, plus il est facile à taper, à mémoriser, à partager, … . Pour ce qui est du référencement, il est aussi conseillé de ne pas dépasser les 15-20 caractères.

Au niveau du référencement mais aussi pour l’utilisateur, votre NDD devrait respecter quelques règles :

  • être facilement prononçable
  • être facilement mémorisable
  • faire référence à votre marque, nom ou à votre secteur d’activité
  • être exportable (prononciation, évocation, mémorisation à l’étranger)

Que choisir entre le nom de la marque ou un mot-clé générique ?

Les domaines axés sur les mots-clés incluent des mots-clés qui sont susceptibles d’être saisis lorsqu’un client potentiel est à la recherche de n’importe quel bien ou service que vous fournissez. Ils sont aussi plus à même d’être référencés rapidement sur ce mot-clé.

A l’inverse, les domaines orientés marque sont construits autour du nom commercial ou d’une variante de celui-ci. Ils peuvent être plus facilement mémorisables et faciles à trouver quand on cherche directement le nom de la marque sur internet.

Alors, laquelle est la meilleure? Il y a des avantages et des inconvénients aux deux pour trouver un nom de domaine. Pour déterminer ce qui est le mieux pour votre entreprise, vous devez réfléchir soigneusement à la possibilité de recherche et à la crédibilité. Privilégieriez-vous dans votre stratégie la recherche autour d’un mot-clé ou la communication autour du nom de votre marque ?

Faut-il acheter un nom de domaine vierge ou en racheter un avec de l’ancienneté ?

Si vous commencez un nouveau business, vous pouvez soit commander un nouveau nom de domaine, mais vous pouvez aussi en commander un qui a déjà de l’ancienneté. Il peut être intéressant de regarder sur une plateforme de rachat si un NDD correspond potentiellement.

L’avantage d’un nom de domaine déjà utilisé est que Google favorise l’ancienneté au niveau du référencement et de la confiance qu’il accorde.

L’inconvénient est qu’un nom de domaine de ce type est généralement plus cher voire beaucoup plus cher qu’un autre qui n’a pas d’historique.

NDD : avec ou sans tiret ?

Avantages des traits d’union

  • Le tiret du 6 permet de séparer les mots et il est plus facile pour Google d’en comprendre le sens. Il est donc privilégié en terme de référencement.
  • Evite les incompréhensions. Exemple, le site expertsexchange.net, qui peut faire référence à experts-exchange.net ou à expert-sex-change.net (le nom a changé depuis)

Inconvénients des traits d’union

  • Peut poser des problèmes de rappel car les gens sont généralement habitués aux domaines sans trait d’union.
  • Difficile de faire de la publicité à la radio ou par le bouche-à-oreille.
  • Généralement, la version avec tiret aura moins de valeur à la revente

Dans tous les cas, comme pour la question de l’extension à utiliser, mieux vaut réserver les deux versions, quitte à n’en utiliser qu’une ou à rediriger un nom de domaine vers l’autre. Cela peut vous éviter nombre de mauvaises surprises.

Pour combien de temps réserver son nom de domaine ?

Comme pour la question du rachat de nom de domaine, il est plus intéressant de réserver un nom de domaine pour plusieurs années et ceci pour les même raisons. En effet Google privilégiera la mise en avant d’un site qui risque d’être présent et fonctionnel sur la toile durant un certain temps.

Pour trouver un nom de domaine, quel registrar choisir ?

Le registrar ( traduit en bureau d’enregistrement ou registraire en Français) est la société qui s’occupe de vous vendre un nom de domaine. Il n’est pas forcément le même que votre hébergeur. Même si souvent les entreprises d’hébergement proposent aussi la vente de noms de domaines. Dans ce cas, il est plus généralement plus pratique et avantageux de souscrire chez la même compagnie.

Soyez tout de même vigilants, car les hébergeurs ne sont pas forcément spécialiste dans la gestion de NDD et ne proposent pas toutes les fonctionnalités associées, telles que la gestion de sous-domaines ou de répertoires.

Avant d’enregistrer un nom de domaine, informez-vous donc au préalable. Si vous préférez être certains de la qualité de services, optez pour les plus réputés, tels que Godaddy, Namecheap ou Gandi.

L’importance des noms de domaine dans le référencement

Une étude menée par le site Moz.com (spécialiste du SEO) tend à indiquer que l’influence en matière de référencement des mots clés dans le nom de domaine serait en baisse. L’étude se concentre sur ce que l’on appelle les EMD (Exact Match Domains), c’est à dire les noms de domaines reprenant à l’identique une requête. Après avoir réussi à trouver un nom de domaine de qualité, un restaurateur indien aura par exemple l’idée de réserver pour son site restaurant-indien.fr. Les possibilités et les exemples sont nombreux.

Si les résultats de cette étude sont à relativiser (ils le sont par son auteur lui-même), ils remettent sur la table un débat de longue date dans le monde du référencement. Nous avons tendance à penser que effectivement, l’importance des noms de domaine est en déclin pour ce qui est du référencement.

Il suffit de faire quelques recherches sur Google pour se rendre compte que les premiers résultats retournés comportent rarement les mots clés de la recherche. Que déduire de tout cela ? Et bien c’est en fait une réponse très logique qui s’impose : sachant que les noms de domaine les plus « efficaces » en ce qui concerne les mots clés sont en quantités très limitées, il serait injuste et très peu pertinent de la part de Google de favoriser un faible nombre de noms de domaines optimisés. Et donc par extension de pénaliser tous les autres noms de domaine sur ces recherches.

Pour revenir à notre exemple de restaurateur indien, la déclinaison de noms de domaine se rapportant directement à ces mots clés est très limitée. Favoriser ces noms de domaine sur la base du « premier arrivé, premier servi » n’aurait pas de sens pour Google qui vise avant tout la pertinence de ses résultats.

Sur des recherches très peu concurrentielles, cela peut être une base pour se positionner (par exemple votre prénom + nom), mais sur des recherches très concurrentielles, le poids du nom de domaine dans le référencement est négligeable. Votre profil de liens, vos URLs internes, les performances de votre site et votre contenu seront définitivement les leviers qui détermineront votre positionnement.

Dernier conseil : votre nom de domaine est avant tout un formidable outil marketing. Quand arrive le moment de choisir son nom de domaine, pensez communication et non référencement.

Poser une question

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs indiqués avec un astérisque sont obligatoires.

3 questions Posez votre question

Mathieu
Mathieu
14 novembre 2017 8 h 37 min

@Dominique : L’extension de domaine a une importance toute relative en SEO. Ce n’est pas un élément qui offrira un gain de positionnement à votre site, mais c’est un élément qui peut le desservir s’il est mal utilisé et c’est un élément qui peut être complexe à manier pour un site multilingue.

Il faudrait en savoir plus sur votre problématique pour une réponse précise (budget, langues, stratégie internationale, marchés…), mais ce que je peux déjà vous dire :

Une extension localisé aura un peu plus de mal à se positionner sur un moteur étranger et un peu moins sur son moteur national, mais ce n’est pas impossible. Le réel problème viendra des internautes qui iront peut-être moins volontiers sur un site à l’extension étrangère (après tout dépend ce que vous vendez).

Une stratégie multi domaines est un peu complexe à mettre en place et demande plus de ressources (notamment le référencement de tous les domaines).

Un .com est toujours une bonne solution pour un site multilingue, il se positionne bien peut importe le moteur et vous pourrez gérer vos différentes langues facilement en répertoire ou en sous domaine (ces derniers bénéficiant de la puissance du domaine principal).

Répondre
Dominique
12 novembre 2017 19 h 27 min

Bonjour,
l’extension du domaine est-elle très importante ? .com ou .be ou .fr ? Ou mieux les 3 ?
Un site e-commerce pourra facilement envoyer sa marchandise à l’étranger mais les internautes à l’étranger le trouveront ils plus facilement si son nom de domaine est en .com ?
Merci pour les informations que vous publiez !

Répondre
Laurent
7 novembre 2017 14 h 59 min

Au nom de tous les référenceurs du monde, j’ai envie de dire : heureusement que Google prend de moins en moins en compte la pertinence du nom de domaine dans son référencement des sites web ! Sinon, comme vous le dites, nous serions alors dans un monde où règne le « premier arrivé, premier servi ».
De plus, avoir un très bon ndd, un nom de domaine générique par exemple, ne doit pas signifier que son possesseur doit effectuer un travail de référencement moins poussé que ses concurrents, dont les ndd sont moins bons. Donner autant d’importance aux noms de domaine n’est évidemment pas dans la démarche de qualité voulue par Google.

Répondre