Nom*

Site internet*

E-mail*

Téléphone*

Le contenu viral (buzz marketing)

SEO.fr » Guide du SEO » Le contenu viral (buzz marketing)

buzz-viralUn contenu original, quel qu’il soit, ne finit pas toujours par devenir viral. Toutefois, lorsque cela arrive, celui qui en est à l’origine récolte les fruits de son dur labeur avec le plus grand plaisir. Nul ne peut véritablement garantir que tel contenu sera générateur de « buzz » plutôt qu’un autre. Et pourtant, il existe bel et bien des règles qui permettent d’affirmer qu’un contenu possède en lui tous les ingrédients susceptibles de déclencher le phénomène viral.

Les technophiles de la première heure peuvent bien souvent prédire, à la première lecture d’un article ou au visionnage d’une vidéo, que les conditions du buzz sont réunis. Mais, pourquoi ? Sur quoi se basent-ils ? Les avis sur la question sont nombreux sur la toile mais personne n’avait véritablement jeté un œil du côté des faits.

Pour répondre à cette épineuse question, deux professeurs de l’université de Pennsylvanie ont observé la liste des articles du New York Times afin de déterminer lesquels sont les plus partagés. Ils en ont tiré diverses conclusions sur ce qui est plus susceptible de favoriser la viralité. Aussi, parmi les raisons du buzz, on retrouve :

  1. La longueur de l’article (plus il est long, plus on a de chances qu’il soit partagé)
  2. Les posts qui inspirent la colère, la crainte ou l’anxiété à défaut de la tristesse,
  3. La réputation de l’auteur,
  4. Le sexe du rédacteur,
  5. L’humour

Des articles approfondis…

Le fait est que les longs articles ont un potentiel viral plus important. En effet, nul ne partagera un article qui ne traite que de la surface des choses. Il devra donc être traité en profondeur et apporté une vraie plus-value pour les internautes. Petit bémol cependant, cete étude révèle également que les articles longs déclenchent moins l’enthousiasme des utilisateurs lorsqu’il s’agit de commenter par exemple.

Le « pathos » au service de la persuasion

Vous l’aurez compris, du côté des émotions, il est important de susciter la controverse. C’est elle qui anime le débat et suscite le déchaînement des foules. Toutefois, gare à vous de ne pas emmener vos lecteurs vers des chemins qui pourraient « embourber » voire échauffer la discussion. Mais, ce que vous devez retenir au-delà de tout, c’est que votre article doit porter en lui les traces de l’émotion. L’objectivité et l’écriture mécanique, dénuée de sentiments, annihilent tout désir de partage chez vos lecteurs. Donner son avis, exprimer son ressenti, c’est important !

Soyez connus !

Etre connu par le public aurait donc un impact significatif sur le partage d’une page, plus que le contenu en lui-même. Rédigez des sottises et du moment que votre notoriété est faite, votre discours sera tout de même repris par le plus grand nombre. Enfin, à terme, cela risque de ne pas durer ;)

Soyez une femme !

L’étude sur le New York Times insiste également sur le fait que les auteurs féminins ont plus de chances de déclencher le phénomène viral que les hommes. Néanmoins, les raisons qui poussent à ce constat restent floues. Les sujets choisis par les femmes sont-ils plus séduisants que ceux des hommes ? Nul ne saurait encore le dire précisément…

Soyez drôles !

On ne le redira jamais assez mais l’humour n’a pas de frontières et l’on constate encore aujourd’hui que le rire est « communicatif ». Si, bien sûr, ce n’est pas une condition sine qua none du partage, l’humour est un pré-requis essentiel à la viralité. Chercher à être drôle est déjà un partage de soi au fond… et qu’on y soit réceptif ou non, il déclenche toujours en face une réaction positive ou négative… Dans ce dernier cas, le « bad buzz » n’est jamais bien loin alors faites attention… Ou vous pourriez bien être la risée de toute la toile et perdre en crédibilité.

Une check-list virale

Ainsi, si votre but est de voir votre article parcourir le web par le biais de vos lecteurs, posez vous les questions suivantes avant d’en commencer la rédaction :

  • Avez-vous suffisamment couvert le sujet dans son intégralité ? Votre article est-il assez long ?
  • Votre article déclenche t-il des émotions comme la colère, la crainte ou le rire ?
  • Votre contenu est-il intéressant et utile pour les internautes ? Quel supplément d’informations apportez-vous à vos lecteurs ?
  • Êtes-vous une femme ? Si ce n’est pas le cas, vous êtes bon pour la chirurgie esthétique ;)
  • Votre nom est-il reconnu dans le domaine que vous traitez ? Êtes-vous crédible sur le sujet dont vous parlez ? Êtes-vous un spécaliste reconnu ?

En conclusion

Bien évidemment, on ne peut toujours regrouper l’ensemble de ces facteurs au sein d’un seul et même article et, même dans ce cas, le succès ne sera pas forcément au rendez-vous. Ce sera à vous de faire le bon choix quant aux critères à prendre en considération lors de vos futurs écrits.

Poser une question

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs indiqués avec un astérisque sont obligatoires.