Nom*

Site internet*

E-mail*

Téléphone*

Cocitation et cooccurences : quel impact pour le SEO ?

SEO.fr » Guide du SEO » Cocitation et cooccurences : quel impact pour le SEO ?

L’ancre de lien affaiblie et destituée par la co-citation ?

Les indicateurs de positionnement traditionnels : les liens, la notion d’autorité d’un nom de domaine, l’ancre de lien, ont longtemps été des facteurs de positionnement dominants dans le calcul du positionnement des pages web au sein des moteurs de recherche. Mais, ces dernières années ont vu éclore la suprématie des citations sur le positionnement géolocalisé et, à présent, il devrait y avoir davantage de co-occurrences de mots-clés et de liens au sein des requêtes de recherche, des contenus et des liens. Plus qu’un simple facteur, ils deviennent un signal proéminent.

De la déchéance du lien texte…

Pour en avoir le cœur net, inutile d’aller bien loin. Vous trouverez de nombreux exemples par vous-mêmes. L’une des premières choses à faire est de rechercher des mots-clés ou phrases relativement compétitifs et de déterminer les sites qui se positionnent sans forcément cibler la requête visée (absence du mot dans le méta title ou au sein du contenu). Aussi, comment parviennent-ils à se positionner face aux concurrents qui utilisent les bonnes pratiques liées au référencement naturel ? Voici quelques exemples.

Pour la requête « cell phone ratings » dans google.com, le site consumerreports.com arrive en 4è position. Or l’expression n’est même pas présente dans le méta title qui est pourtant l’une des zones les plus chaudes à renseigner en vue de se positionner dans les SERPs. Etonnant que le site arrive à se classer dans les premiers résultats sur une requête aussi concurrentielle. Nous verrons pourquoi dans quelques lignes.

Aussi, quelle explication peut-on donner à ce type de phénomène qui semble aller à l’encontre des règles d’usage dans la sphère SEO ?

… à l’hégémonie des cooccurences

La réponse tient en un mot : les co-citations.

Vous pouvez voir de nombreux articles sur la toile qui mentionnent « cell phone ratings », « reviews » et « consumer reports ». Ces derniers ne font pas nécessairement un lien vers cette page. En réalité, très peu d’entre eux « linkent » cette page. Mais beaucoup utiliseront cette méthode : si vous jetez un œil au niveau des « snippets » de ces pages, vous vous apercevrez que le texte « Cell phones as rated by Consumer Reports » est inscrit. Aucun lien pointant vers le site Consumer Reports n’est fait directement. Il s’agirait plutôt d’une association d’idées. Google voit les mots séparément et les relie un à un pour interpréter qu’il existe bien un lien entre Consumer Reports et les mots « cell phone » ou « rated ».

Google analyse de manière plus fine qu’auparavant la sémantique d’une page. Il s’agit là de l’une des futures façons de faire du référencement : la co-citation ou l’association d’idées relatives à une marque, la façon dont les gens parlent de nous. Faire parler de soi au travers de termes qui vous correspondent permet aujourd’hui de se positionner aussi bien que par le biais de liens hypertextes remplis d’ancres plus o moins optimisés. La co-citation à grande échelle est un lien déguisé, ce qui rend d’autant plus votre linking naturel.

Source originale : Anchor text is weakening and may be replaced by co-occurrence

Poser une question

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs indiqués avec un astérisque sont obligatoires.