PageRank Wars – The SEO Awakens

Agence SEO Paris – Accueil > Blog > PageRank Wars – The SEO Awakens

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…

La République Internet est en pleine ébullition. Nous sommes en l’an 1990 de l’Ancienne République et le web s’ouvre à tous les secteurs de la Galaxie. L’agitation règne et rapidement des milliers de sites indépendants annoncent leur intention de faire entendre leurs voix.

L’an 1994, confrontés à ce mouvement sans précédent, le Comte Yahoo et les Chanceliers Lycos et Altavista (95-96), une confédération d’annuaires, ont du mal à maintenir l’ordre dans la Galaxie de sites existants.

L’an 1998, avec une audace stupéfiante, le Général Google entre dans le Sénat d’Internet pour tenter de s’imposer comme la meilleure solution pour explorer,  organiser et rendre accessible le web.

Débute alors une époque de guerre civile, l’Ère de l’Empire Galactique, et avec elle la guerre du Pagerank.

Le PageRank de Google désigne la Force qui est présente autour et en chacun de nos sites internet. C’est elle qui définit le positionnement et la visibilité de chaque chose dans la Galaxie.

La Force est calculée grâce à de petits robots qui parcourent tous les êtres vivants, les midi-chlo… Googlebot : le robot d’indexation de Google. Ce dernier parcours sans repos  le web pour en indexer tous les contenus. Ces contenus sont ensuite soumis à l’algorithme de la Force.

Malgré son succès incontestable et le terrassement de l’ancienne Confédération d’Annuaires, L’Empire Google possède alors en ces temps reculés de nombreuses failles.

Les Jedi White Hat tentent de maintenir l’équilibre de la Force alors qu’une menace que Google n’avait pas prévue surgissait. Les Rebelles Black Hat attaquent sans relâche l’Empire. Ils résisteront vaillamment 10 longues années à coup de cloaking, de keyword stuffing, de pages satellites, de liens cachés et de meta-keyword aussi incompréhensibles qu’un Gungan.

L’an 2011, Google prépare l’arme absolue de l’Empire contre le spam engendré par les Rebelles : le Panda Noir. Un filtre qui viendra épauler la Force afin de lutter contre les sites dissidents aux contenus générés automatiquement et de mauvaise qualité.

Poursuivis par des sbires sinistres de l’Empire, les Rebelles rejoignent en nombre la philosophie des Jedis. Tous évoluent pour répondre au Blocus Intergalactique de Google. Le Panda Noir ne sera jamais détruit et permettra à Google de renforcer la domination de l’Empire sur la Galaxie Internet.

A peine les ravages de cette arme encaissés, l’Empire prépare en l’an 2012 dans le plus grand des secrets une nouvelle station spatiale blindée bien plus puissante et terrifiante que la première, le Penguin de la Mort. Cette arme absolue vise la fin du petit groupe de résistants qui luttent encore contre l’Empire.

L’arme fonctionne une nouvelle fois comme prévue et décime le rang des Rebelles qui voient leurs meilleures techniques repérées et pénalisées par Google. Ces derniers doivent désormais se faire plus discrets et plus malins pour déjouer les sentinelles de l’Empire qui scrutent sans relâche la Galaxie.

L’an 2015, Google s’impose maintenant dans 62,3% de la Galaxie. Jedi et Rebelles apprennent les uns des autres en se retrouvant lors des conseils du SEO Haut Niveau. Ils travaillent maintenant de concert pour canaliser au mieux la Force.

L’Empire a fini par imposer ses 4 piliers à respecter pour chaque site internet : une technique irréprochable, un contenu pertinent et intéressant, une popularité bien maîtrisée et le citoyen galactique au centre de tout.

Mais la maîtrise de la Force n’a pas encore révélée tous ses secrets et la guerre du PageRank est loin de toucher à son terme.

L’Empire semble encore et toujours inattaquable, mais le réveil du SEO a commencé.

8 réflexions au sujet de “PageRank Wars – The SEO Awakens”

  1. Pas mal pas mal, je crois que je vais fournir cet article à mes proches, ils comprendront mieux la dure loi qu’est le SEO ^^

    Joli parallèle surtout en cette période sombre ou la force se réveille (noooo pas pingouin !!) 😉

    Répondre
  2. L’article est très original, ce qui devrait en inspirer plus d’un. Pour ma part, rappeler les piliers d’un site web est toujours important. Je trouve effectivement que la pertinence et la qualité du contenu sont parfois négligées, or il s’agit même du fondement d’un site internet.

    Répondre
  3. Sympa l’analogie, en tant que geek et SEO je suis comblé! Par contre un titre pas très prémonitoire au vu du sort que Google a réservé au sieur PageRank! 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Vous souhaitez travailler avec cette équipe ?
Nous sommes prêts !