Nom*

Site internet*

E-mail*

Téléphone*

Agence SEO » Blog SEO » Les fake news, la nouvelle bête noire de Google

Les fake news, la nouvelle bête noire de Google

09 mai 2017
Mahdi

fake news seo

Présenter des résultats toujours plus pertinents à ses utilisateurs, c’est le cheval de bataille de Google.  Pour ce faire, le moteur de recherche a annoncé fin avril le lancement du « Project Owl ». Son objectif ? Lutter contre la visibilité des Fake News sur les pages de résultats.

Pour limiter l’exposition des internautes à la désinformation, Google a misé sur trois facteurs :

  • Une amélioration de son algorithme
  • Des évaluations des internautes sur les suggestions de recherche
  • Des quality raters mieux formés

Une évolution de l’algorithme

En premier lieu, les ingénieurs du moteur américain ont enrichi l’algorithme afin qu’il privilégie davantage les résultats les plus qualitatifs. Concrètement, Google va mettre en évidence les pages issues de sites à plus forte autorité et celles publiées récemment. A n’en pas douter une mauvaise nouvelle pour les plates-formes très récentes qui ne bénéficient pas d’une grande notoriété, bien que Gary Illes ait prétendu le contraire.

L’évaluation des utilisateurs

Ensuite, la firme de Montain View  compte s’appuyer sur le soutien de ses utilisateurs. Ces derniers sont en effet invités à « signaler les prédictions inappropriées » proposées par le moteur, suite à l’écriture des premières lettres d’une requête. Les fameux « Featured Snippets » ont également fait l’objet de critiques ces derniers mois. Les utilisateurs de Google ont l’occasion de commenter les résultats qui leur sont présentés, toujours dans le but d’améliorer de façon durable la pertinence des résultats.

Des Quality Raters plus qualifiés face à la désinformation dans les résultats

Ces résultats évoluent aussi grâce aux retours des « Quality Raters », des salariés de Google qui travaillent à l’identification des contenus de faible qualité. Les directives qu’ils suivent ont évolué, afin qu’ils soient davantage en mesure de détecter les pages qui n’ont pas vocation à être présentées dans les premiers résultats de recherche. Ce sont notamment des contenus choquants ou des théories du complot qui ne répondent pas de façon pertinente aux questions posées par les utilisateurs.

Source image : http://shsmaroon.org/2017/03/21/fake-news

Les fake news, la nouvelle bête noire de Google
5 (100%) 1 vote

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs indiqués avec un astérisque sont obligatoires.