Pingouin et Noms de domaine

13 octobre 2012
seo.fr

Google pingouinDepuis son origine, Google a toujours accordé une prime aux sites dont l’URL comportait les mots clés exacts de la requête. Entre temps, l’avantage aux sites construits sur un « Exact Match Domain » (comme ils disent là-bas !) a connu des phases plus ou moins favorables, mais l’avantage a toujours existé.

Il y a 10 ans, l’essentiel du positionnement provenait d’éléments « on site » et les mots clés dans l’URL pesaient très lourdement dans le résultat, procurant un avantage important. Lorsque Google a commencé à compter les liens externes pour « départager les ex-aequo » du on-site, cet avantage a fortement baissé faisant dire à beaucoup que le nom de domaine descriptif n’avait plus grand intérêt.

Puis Google a intégré dans son algorithme le texte d’ancrage des liens externes, ce qui a permis un retour en grâce des NDD descriptifs: l’URL souvent utilisée naturellement comme ancrage des liens comportait naturellement les mots clés de la requête visée, donnant à Google une indication pertinente sur le contenu du site.

La période d’exploitation par les référenceurs de cet amour de Google pour les ancrages de lien a conduit à des excès avec des milliers de liens comportant la même expression comme ancrage. Ces excès ont été sanctionnés très durement fin avril 2012 par le filtre Penguin tueur de spamdexing.

Parmi les critères pénalisés par Penguin figurent clairement :

  • Un trop grand nombre de liens dont l’ancrage se résume à quelques expressions clé.
  • Un trop petit nombre de liens comportant l’URL comme ancrage.

Dans ce contexte, il est clair qu’un nom de domaine descriptif présente l’énorme intérêt d’être l’ancrage naturel URL demandé par Google, et qui donne en même temps une indication précise et répétée sur l’activité du site concerné par les mots clés qu’il comporte.

Alors, même si le nom de domaine descriptif ne suffit pas à décrocher une première page sans rien faire, il facilite grandement les opérations de netlinking et donne une plus grande efficacité au travail du référenceur.

Article rédigé par Philippe Franck (domainium) pour SEO.fr.

Partager cet article :

Laissez un commentaire

Nos consultants SEO interviennent pour répondre à vos questions. Liens en dofollow : pour éviter tout abus, nous n’acceptons que les liens pointant vers des sites des thématiques du référencement et du webmarketing. Sont aussi acceptés les liens vers vos profils Google+ et Twitter.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs indiqués avec un astérisque sont obligatoires.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *